L'écrivain Michel Houellebecq "suspend la promotion" de son roman "Soumission", et quitte Paris

L\'écrivain Michel Houellebecq, à Paris, le 5 novembre 2014.
L'écrivain Michel Houellebecq, à Paris, le 5 novembre 2014. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Il a été "profondément affecté par la mort de son ami Bernard Maris" dans l'attentat contre "Charlie Hebdo", précise son agent.

L'écrivain Michel Houellebecq "suspend la promotion" de son livre Soumission, annonce son agent François Samuelson, jeudi 8 janvier. L'auteur est "profondément affecté par la mort de son ami Bernard Maris" dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a-t-il indiqué. Selon France Info, l'écrivain "quitte Paris pour une destination tenue secrète". Une information confirmée par son éditeur Flammarion, ajoutant qu'il abandonne la capitale "pour se mettre au vert, à la neige".

Un nouveau livre qui met un candidat musulman à l'Elysée

Dans son nouveau livre, sorti le 7 janvier, Michel Houellebecq imagine la France en 2022. Après deux quinquennats Hollande "calamiteux", le candidat du parti de la "Fraternité musulmane" s'oppose, au second tour de la présidentielle, à celle du Front nationale Marine Le Pen. Avec le soutien des traditionnels partis de gouvernement, Mohammed Ben Abbes l'emporte, sous le regard de François, prof à la Sorbonne et spécialiste de l'écrivain fin de siècle Joris-Karl Huysmans (1848-1907).

Dimanche, sur France 2, l'auteur s'est défendu de toute provocation ou satire dans son livre, tout en  reconnaissant "utiliser le fait de faire peur".  "On ne sait pas bien de quoi on a peur, si c’est des identitaires ou des musulmans. Je condense une évolution à mon avis vraisemblable".