Fight Club en Bolivie

Le Tinku est un évènement rituel qui se déroule chaque année dans plusieurs villages de Bolivie. Éclairage.

Le Tinku, un sport de combat à mains nues, est pratiqué en mai dans des villages des hauts plateaux de Bolivie. Le mot « Tinku » veut dire « rencontre » en langue quechua, et signifie « attaque physique » en langue aymara. Les adversaires sont de force égale, mais tous les coups sont permis. Cette année, le président Evo Morales, favorable à la culture indigène, était présent. « Le Tinku est né pour associer les villages et rendre hommage à la terre mère », a-t-il notamment déclaré.

Parfois jusqu’à la mort

Plus le sang coule, plus la terre sera fertile et les épouses fécondes. Le Tinku est aussi une occasion de montrer sa force aux femmes des communautés voisines. Les couples se forment et se marient. Ces combats sont souvent d’une extrême violence. L'acharnement rituel est tel que, parfois, la mort s'ensuit. Si quelqu'un meurt, il n'y a aucune lamentation, puisque son décès est considéré comme un honneur.

Vous êtes à nouveau en ligne