Faute de moyens, les festivals disparaissent dans tout le pays

France 3

Si les festivals se sont développés en France ces dernières années, la baisse des subventions publiques a été une perte fatale pour près de 200 évènements en France. Exemple dans le pays basque.

 

C'est un phénomène qui touche toute la France : avec la forte baisse des aides financières publiques, beaucoup de festivals ont tout simplement disparu du calendrier. Exemple à Bayonne, où "Black & Basque" n'aura pas lieu cet été, comme près de 200 évènements culturels dans le pays.

Même constat pour les "Translatines", un festival de théâtre ibérique et latino, porté par la même troupe depuis 30 ans. En avril, la mairie a décidé de supprimer sa subvention de 60 000 euros, un choix contesté mais que la municipalité assume.

Trouver des fonds privés où miser sur le système D

Misant sur l'idée du partenariat et du mécénat pour sa politique culturelle, Bayonne a cependant lancé "Kulture sport", qui a démarré timidement vendredi 12 juin. L'évènement se veut plus populaire et surtout plus à même de trouver des fonds privés. Mais tout le monde n'a pas cette possibilité, alors beaucoup de festivals font de plus en plus appel au système D.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne