Miss Bourgogne est élue Miss France 2013

(Autre)

Marine Lorphelin, 19 ans, qui était Miss Bourgogne, a été élue Miss France 2013 samedi soir à Limoges, devant Miss Tahiti et Miss Pas de Calais.La jeune fille, qui mesure 1,76 mètre, est étudiante en médecine et rêve d'être obstétricienne ou pédiatre. Elle s'est présentée comme quelqu'un "de naturel, de généreux et d'avenant", "qui découvrira avec plaisir toutes les régions de France et du monde si possible" dans son nouveau rôle.

A 19 ans, Marine Lorphelin, qui était Miss Bourgogne, a été élue Miss France 2013 samedi soir à Limoge, devançant les deux autres finalistes, Miss Tahiti et Miss Pas de Calais. Elle succède à la rousse Delphine Wespiser, Miss Alsace qui
avait remporté le titre suprême l'an dernier à Brest. La jeune fille, qui mesure 1,76 mètre, est étudiante en médecine et rêve d'être obstétricienne ou pédiatre. Marine s'est présentée comme quelqu'un "de naturel, de généreux et d'avenant ", "qui découvrira avec plaisir toutes les régions de France et du monde si possible " dans son nouveau rôle.

Trente-trois concurrentes, des Miss régionales françaises,étaient en lice samedi soir au Zénith de Limoges pour l'élection retransmise en direct sur TF1 : arrivées à Limoges depuis le 23 novembre, elles répétaient jusqu'à vendredi dans une autre salle, et se sont entraînées au Zénith jusqu'à 17H00 samedi pour exécuter les différents tableaux du spectacle.

Un hommage à Grace Kelly

Les candidates devaient se livrer ensuite aux mains d'une vingtaine de coiffeurs et d'autant de maquilleurs parisiens ou limougeauds, avant d'enfiler dans la soirée jusqu'à dix tenues différentes, avec en point d'orgue une robe haute couture d'un habitué de la cérémonie, Nicolas Fafiotte, voulue comme un hommage à Grace Kelly et dont la couleur devait rester secrète jusqu'au dernier moment.

Quatre mille personnes, toutes sur leur 31, étaient attendues à la soirée : sans prendre de risques, Alain Delon, président à vie du jury Miss France, a pronostiqué cette année "un choix difficile " pour les téléspectateurs comme pour le jury, composé de personnalités telles que Mireille Darc, vice-présidente, l'ancien mannequin Adriana Karembeu, l'animateur Nikos Aliagas et Alexandra Rosenfeld,  Miss France 2006.

Les voix du jury comptent pour moitié, à côté de celles des téléspectateurs, dans le choix des cinq finalistes parmi les douze candidates déjà sélectionnées en secret par le comité Miss France. Ensuite, seul le vote des téléspectateurs de TF1 a permis de choisir,  un peu après minuit, la Miss France de l'année prochaine.