Le "Blue Moon", nouvelle star des diamants

(Le "Blue Moon" est vendu aux enchères à Genève mercredi, chez Sotheby's © MaxPPP)

Des sommets devraient être atteints, ce mercredi, chez Sotheby's à Genève. La prestigieuse maison met aux enchères plusieurs diamants exceptionnels, un bleu de 12,03 carats et un rose de 16,09. L'attraction du jour est le "Blue Moon Diamond", découvert en janvier 2014 dans la mine de Cullinan, en Afrique du Sud. Estimation : 35 à 55 millions de dollars.

Lorsqu'il a été extrait à l'état brut, il pesait près de 30 carats. Une société leader dans le monde parmi les diamantaires, Cora International, dont le siège est situé sur la 5e avenue à New York, l'a acquis. Elle a taillé et poli le diamant, des opérations qui ont duré six mois et le nom retenu pour baptiser ce bijou exceptionnel est tiré d'une expression anglaise "Once in a blue moon ", qui désigne un événement qui se produit très rarement.

Sur le site internet de Sotheby's, la plus ancienne maison de vente aux enchères de bijoux et d'oeuvres d'art, c'est la fierté. L'histoire du Blue Moon est racontée comme un conte de fée. Le narrateur explique que la brillance de cette pure merveille peut être comparée à la lumière du soleil dansant sur l'océan : saisissant et presque mystique. Voilà pour la légende.

 Le plus gros diamant bleu de forme coussin jamais proposé aux enchères détrônera-t-il le record détenu depuis novembre 2010 par le "Graff Pink", un diamant d'un rose intense de 24,78 carats qui s'est vendu 46 millions de dollars ?