A 12 ans, la jeune harpiste Zoé Buyck fait déjà partie de l'orchestre philharmonique Béziers-Narbonne

Zoé Buyck
Zoé Buyck (R. Dequeker / France 3 Midi-Pyrénées)

Premier prix du concours de harpe de Saint-Pétersbourg en novembre dernier, Zoé Buyck rêve de vivre de son instrument.

A 12 ans, la jeune harpiste Zoé Buyck est déjà sur une belle trajectoire. Lauréate ou primée dans des concours internationnaux, elle fait partie depuis deux ans déjà de l'orchestre philharmonique Béziers-Narbonne et rêve de vivre de la harpe.

Novembre 2019, Saint-Pétersbourg. Zoé Buyck salue le public du concours international Crystal Key. Elle ne le sait pas encore, mais sa prestation a enchanté le jury qui va lui décerner le premier prix, devant la cinquantaine d'autres candidats de moins de 15 ans en lice ce jour-là et un prix spécial du jury.

Un moment que la jeune harpiste n'est pas prête d'oublier "C'était le stress. Quand ils annoncent troisième prix, deuxième prix... Premier prix! Là on est vraiment content. C'est la récompense de beaucoup d'efforts". Une récompense qui s'ajoute à sa médaille de bronze obtenue en 2018 au concours de Hong Kong.

De la harpe au clavecin

Zoé a découvert la harpe en Irlande à l'âge de cinq ans. Un vrai coup de foudre qui lui fait supporter les quatre heures de pratique quotidienne d'un instrument très exigeant.

Le résultat est là. Il y a deux ans, Zoé a intégré l'orchestre philharmonique Béziers-Narbonne, devenant la plus jeune musicienne de l'ensemble. Passionée aussi par le clavecin elle parvient a suivre une scolarité de collégienne par correspondance.

Zoé a un rêve, pouvoir vivre de la harpe. Elle analyse avec lucidité cette perspective : "C'est un instrument qui se popularise doucement mais sûrement, qui commence à toucher d'autres styles : de la pop, du jazz"

Zoé Buyck, une jeune artiste dont on entendra certainement beaucoup parlé dans les années à venir.

Vous êtes à nouveau en ligne