VIDEO. Le "food-surfing" a le vent en poupe

FRANCE 3

Le concept de consommation collaborative se développe de plus en plus dans le monde. Une équipe de France 3 revient sur ce nouveau phénomène.

Manger chez l'habitant moyennant une petite contribution financière est désormais un phénomène de plus en plus répandu, plus connu sous le nom de "food-surfing".
Depuis six mois, Ruth organise des repas chez elle. "Ils ne savent pas ce qu'ils auront dans leurs assiettes, mais ils savent qu'en venant chez moi, ils mangeront ou antillais, ou sénégalais", explique l'hôtesse du jour, au micro de France 3.

Solidarité et partage

Cette nouvelle manière de consommer fait partie de l'économie collaborative. Les citoyens s'organisent en réseau via internet avec comme objectifs : la solidarité et le partage. "Déjà, c'est bien moins cher que d'aller au restaurant. C'est plus sympa, on est aussi obligé de parler avec nos voisins que l'on ne connait pas. Au resto, on ne le fait pas. C'est tout bénef", confie un adepte du "food-surfing".
Les professionnels de la restauration n'hésitent pas à parler de concurrence déloyale. Ils s'estiment aujourd'hui menacés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne