VIDEO. Le boeuf de Kobe : un mets de luxe à déguster cru ou poêlé

FRANCE 3

Plus cher que le foie gras, mais bien moins que le caviar, le boeuf de Kobe commence à être distribué en France. Une équipe de France 3 s'est intéressée à cette viande de luxe.

Le boeuf de Kobe, mets de luxe au Japon, commence tout juste à trouver une place dans les boucheries françaises.

Ce n'est que le 30 juillet dernier que le Japon a autorisé l'exportation de cette viande exceptionnelle. Vendu 230 euros le kilo, issu d'animaux nourris à la paille de riz, le wagyu ne se coupe pas comme un steak classique. Il est préférable de le trancher très finement. "C'est un boeuf très persillé, si on le laisse épais, ce ne sera pas digeste. Le gras va cuire et va disparaitre alors que si on le laisse épais, il reste à l'intérieur et on a la sensation de manger du beurre", explique au micro de France 3, un boucher. 

Une viande unique

Le boeuf de Kobe est une institution de la gastronomie nippone. "C'est une viande vraiment unique, issue d'une vieille tradition que l'on ne trouve qu'au Japon. C'est très particulier, ça ne ressemble à rien d'autre, et surtout à rien de ce que vous pouvez connaitre ici en terme de viande", explique Takeshi Morooka, chef du restaurant Onodera.

Le wagyu peut se manger cru ou poêlé mais ne supporte pas d'être trop cuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne