Dans les coulisses du concours de meilleur ouvrier de France

FRANCE 2

Le feuilleton de la semaine vous amène dans les coulisses du concours du meilleur ouvrier de France dans la catégorie cuisine.

Tous les candidats au concours de meilleur ouvrier de France espèrent arborer un jour le col bleu blanc rouge. Sous le regard exigeant des plus grands chefs de France, 32 finalistes vont tout tenter pour le mériter. Parmi eux, Patrick Mouezant et Julien Roucheteau, deux candidats aux parcours très différents.
Julien Roucheteau, 35 ans, est aux commandes depuis trois ans des cuisines de l'Hôtel Lancaster, à deux pas des Champs-Elysées. Être meilleur ouvrier de France pour lui, c'est "La référence". "J'ai appris auprès de meilleurs ouvriers de France, et pour moi c'est le Graal de notre métier", explique-t-il au micro de France 2.

Un menu complexe

Patrick Mouezant, professeur de cuisine dans un lycée professionnel de la région parisienne, passe le concours pour la troisième fois. Pour réussir, il devra convaincre les juges du concours. Parmi eux, François Adamski, meilleur ouvrier de France depuis 2007. Chef à Bordeaux, il est pour la seconde fois membre du jury.
Au menu du concours cette année : pintade, chou vert farci et tatin de coing.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne