VIDEO. Le Kig ha farz, un plat d'hiver aux saveurs d'autrefois

France 2

Dans sa série consacrée aux plats régionaux d'hiver, France 2 s'intéresse ce jeudi 13 novembre au Kig ha farz, une potée bretonne à base de chou, de viande et de farine de sarrasin.

Le Finistère, berceau du Kig ha farz, une poêlée bretonne où le chou est roi. La saison de ce plat traditionnel : de l'automne à fin mars. "S'il n'y a pas de chou, il n'y a pas de Kig ha farz", explique le légumier Marc Paugam au micro de France 2.

Pas de poêlée bretonne non plus sans farine de blé noir. "Les gens mangent du Kig ha farz parce que dans leur enfance, ils ont mangé du Kig ha farz. Donc, ils veulent le même goût que leur grand-mère faisait", explique Marie Laure Siohan, meunière à Lanhouarneau.

Simple, mais authentique

Jeune chef étoilé, Nicolas Conraux reprend pour son Kig ha farz une vieille recette familiale. "Tout pour le Kig ha farz : du chou vert, oignons, carottes de sable, des échalotes", assure-t-il. Mais aussi du rutabaga, du beurre fermier, de la farine de blé noir, du lard, du bœuf, et du jarret. Il ne reste plus qu'à faire le far. La pâte, enfermée dans un sac de toile, est plongée dans l'eau froide.

Les légumes et la viande doivent quant à eux cuire à petit bouillon pendant près de trois heures. Pour respecter la tradition : la dernière étape est l'émiettement du blé noir. Il ne reste plus qu'à déguster ce plat, symbole de tout un terroir, simple, mais authentique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne