VIDEO. Depuis un siècle, le restaurant Drouant accueille l’académie Goncourt

France 2

Le prix Goncourt sera remis le 5 novembre. Chaque année, l’effervescence règne chez Drouant, le restaurant où le jury s’est presque toujours réuni. Une équipe de France 2 s’est rendue sur place.

Dans les célèbres cuisines du restaurant Drouant, tout est préparé avec minutie, comme le brochet, qui est épilé. Les membres de l’académie Goncourt reçoivent les journalistes pour leur annoncer leur sélection. Ce rituel est vieux de plus de 100 ans. Pour cette proximité entre gastronomie et littérature, certains surnommaient même l’académie "d’académiettes".

Des disputes entre académiciens

Les membres de l’académie n’ont pas de fauteuil comme à l’Académie Française, mais un couvert gardé dans un coffre. Les noms sont gravés sur le manche de la fourchette. "Je me rappelle mon émotion lors de mon premier déjeuner Goncourt, lorsque j’ai porté à ma bouche cette fourchette dont s’étaient servis avant moi Colette et Jean Giono", se souvient Bernard Pivot, membre de l’académie Goncourt. Le prix a souvent été décrié : tarte à la crème, tract, proclamation de prix sauvages et même contre-prix satirique. Un des académiciens bouda pendant 7 ans, car le prix n’avait pas été délivré à Louis-Ferdinand Céline pour son roman Voyage au bout de la nuit. "Pendant que les jurés étaient au premier étage, lui déjeunait en bas et faisait monter son vote par un serveur", raconte Bernard Pivot. Aragon démissionna pour des raisons similaires. "Ils se disputent parce qu’ils ne sont pas d’accord entre eux. Ensuite, ils passent à table et se réconcilient. Les assiettes n’ont pas volé jusqu’à ce jour" explique Antoine Westermann, chef cuisinier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne