Mort de Joël Robuchon : un projet d'école en péril

France 2

L'annonce de la disparition du grand chef français a provoqué une vive émotion dans le monde de la cuisine française. À Montmorillon (Vienne), où Joël Robuchon devait ouvrir une école, le choc a été rude.

À Montmorillon, près de Poitiers (Vienne), l'avenir du projet de l'école internationale de cuisine Robuchon est en péril après la mort du chef étoilé, lundi 6 août, à l'âge de 73 ans. Alban Galpin, qui connaissait Joël Robuchon et qui s'est investi sur le sujet, évoque "un projet qui portait beaucoup de choses au niveau de la ville, des espérances, l'envie d'avancer [...] c'était extraordinaire pour Montmorillon". Une aubaine pour cette petite ville de 6 000 habitants qui se demande désormais si ce beau rêve ne va pas se transformer en cauchemar.

Le projet suspendu

Joël Robuchon voulait accueillir plus de 1 000 apprentis cuisiniers dans un ancien monastère. Il avait obtenu le permis de construire et réglé les dernières questions de financement. "C'est quelqu'un qui était passionné par son métier et par cet institut, il voulait transmettre son savoir", explique Ernest Colin, le maire de Montmorillon. Le projet est pour l'instant suspendu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne