Pâtisserie : la championne du monde, c'est Christelle Brua

France 2

À 41 ans, Christelle Brua est devenue, mardi 9 octobre, la meilleure cheffe pâtissière du monde. Retour sur son parcours.

Omelette norvégienne, tarte aux fraises des bois, Saint-Honoré et surtout... la pomme en sucre soufflé. Ces desserts subtils et stylés, Christelle Brua les prépare dans son restaurant parisien, trois étoiles au guide Michelin, et les maîtrise à la perfection. Et pour cause, elle a été élue meilleure pâtissière au monde cette semaine lors d'une cérémonie au Maroc. Christelle Brua était invitée par l'association des Grandes tables du monde. C'est une belle récompense pour la quadragénaire enthousiaste, et surtout l'occasion de prendre une certaine revanche sur ceux qui ne croyaient pas en elle.

Travailler avec Frédéric Anton

"Je me souviens d'une professeure d'histoire-géo qui m'a dit : 'de toute façon tu ne feras jamais rien dans ta vie'. Faire un CAP ou un BEP c'est aussi noble que de faire Sciences Po, on arrive à avoir de très très belles carrières", confie la cheffe patissière. Ce sont ses parents, qui tenaient une auberge, qui lui ont transmis la passion de la cuisine. Mais Christelle Brua a choisi la pâtisserie. Pourquoi ? "C'est le côté rigueur, discipline, il fallait tout peser, il fallait respecter les températures... et ça, ça m'intéressait", explique-t-elle. Il y a 15 ans, elle est montée sur Paris avec un objectif en tête : travailler avec le chef Frédéric Anton. Lorsqu'il l'a embauchée, il lui a demandé de créer un dessert rond. Ainsi est née la pomme en sucre soufflé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne