Consommation : les produits à base de poisson riches... en métaux lourds

France 2

Certains produits dépasseraient les seuils autorisés par la réglementation européenne. C'est le résultat de la dernière enquête du magazine 60 millions de consommateurs.

130. C'est le nombre de produits de la mer analysés lors de la dernière enquête du magazine 60 millions de consommateurs. Le journaliste Anthony Jolly fait le point. Premier exemple, les conserves de thon. "15 marques passées au crible, toutes contiennent des métaux, du mercure, de l'arsenic. Trois marques dépassent même la limite réglementaire. Ces produits peuvent avoir des conséquences sur la santé, notamment pour le système nerveux", détaille le journaliste.

Des fruits de mer gonflés à l'eau

Autre exemple, les noix de Saint-Jacques. Pour ces produits pas de métaux, mais beaucoup trop d'eau. "Sur 12 noix de Saint-Jacques différentes analysées, cinq dépassent la limite autorisée. Cette fois ce n'est pas vraiment un problème de santé, mais plus pour votre porte-feuille. Certains poissons sont gonflés artificiellement à l'eau, soit par injection, soit en les trempant dans des additifs pour qu'ils soient plus lourds et donc vendus plus chers. Cette technique est interdite, mais malheureusement elle perdure", note aussi Anthony Jolly.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne