"La mode est un jeu" : les clichés du grand photographe Erwin Blumenfeld exposés à la Samaritaine

Installée à la Samaritaine jusqu'au 12 mai, l'exposition "Erwin Blumenfeld. La mode est un jeu", où se côtoient icônes et inédits, invite à redécouvrir cet artiste avant-gardiste qui a révolutionné la photographie de mode.

Avant-gardiste, Erwin Blumenfeld a révolutionné la photographie de mode et inscrit son style dans son histoire. La Samaritaine accueille Erwin Blumenfeld. La mode est un jeu, une exposition à la scénographie innovante où se côtoient icônes et inédits jusqu’au 12 mai 2022.

Dans le magasin, la mise en scène projette le visiteur dans un espace multi-dimensionnel, bien loin des scénographies classiques habituelles proposées dans les musées et galeries : reproduites sur de grandes toiles transparentes, les photographies sont installées entre la scène centrale et le niveau -1 dans un espace-verrière. Le visiteur admire, entre transparences et jeux de cache-cache, ces images réalisées hier dans le studio new-yorkais du photographe. Dans cet univers flottant, puisque les toiles - en noir et blanc et en couleurs - sont accrochées en hauteur, les effets de profondeur et les illusions d’optique font de cette installation un objet changeant que l’on peut contempler de différents points de vue, depuis le sous-sol ou le rez-de-chaussée. A tel point que certaines images se révèlent troublantes et semblent même en relief 

Ainsi Nadia Blumenfeld, sa petite-fille, décrit le travail du photographe. "Des impressions, sur papier, sur tissu, sur nos sens. Des images surgies du milieu du XXe siècle, cependant intemporelles, par la grâce de la créativité et du talent de mon grand-père Erwin Blumenfeld, artiste et photographe. Il parcourait la ligne de crête entre la mode et l'art. Je crois que l'installation au centre de la Samaritaine respecte cette exigence et conserve l'élégance et l'esprit de l'oeuvre tout en étant ludique car la mode est un jeu !" souligne Nadia Blumenfeld, sa petite-fille. 

Avant-gardiste 

Allemand d’origine juive, Erwin Blumenfeld (1897- 1969) quitte Berlin après la guerre de 14-18 pour s’installer aux Pays-Bas. Proche du mouvement Dada, adepte du collage et du dessin, il trouve dans la photographie un langage nouveau. Installé en France en 1936, il s’impose pour ses qualités de portraitiste et travaille pour la presse magazine et collabore avec les revues d’art comme Verve. C’est à New York, dès 1941, après avoir fui l’Europe en guerre, qu’il renou­velle la photographie de mode. Porté par une presse imaginative en plein essor (Vogue, Harper’s Bazaar, Collier’s, Cosmopolitan, Life, Look), il expérimente : géométries, camouflages, jeu d’ac­cessoires graphiques, jeux de couleur et déconstruction de la pose du modèle. 

Alors que la Paris Fashion Week vient de se terminer, la Samaritaine se transforme en un monumental atelier célébrant la culture et les savoir-faire de la mode. Outre cette exposition, les vitrines extérieures de la rue de Rivoli mettent en scène des métiers (styliste, plumassier, chapelier...), tandis qu'à l'intérieur du magasin des espaces dédiés invitent à la découverte et à des expériences : tables interactives, atelier tissus, studio photo, table de beauté...

19
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris : ici on peut voir les toiles suspendues au coeur du magasin. JARED CHULSKI
29
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris : les toiles suspendues  JARED CHULSKI
39
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris : transparentes quand elles sont baignées par la lumière, les toiles suspendues se superposent et s'entrecroisent créant un séduisant effet d'optique. JARED CHULSKI
49
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Autoportrait avec la camera Deardorff, tirage au gélatino-bromure d'argent, New York, vers 1950.  The Estate of Erwin Blumenfeld
59
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Variante de la photographie parue dans l'article "Retouching the figure", Vogue US, 15 février 1963 : organdi de Dior, corset de Lily of France, bas Modeltex, sandales en satin Valley, modèle Ruth Knowles  The Estate of Erwin Blumenfeld
69
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Photographie utilisée pour la couverture de Harper's
Bazaar, 1er novembre 1942.  The Estate of Erwin Blumenfeld
79
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Variante de la couverture de Vogue US, juin 1949, modèle Catherine Cassidy. Robe et chapeau Henri Bendel  The Estate of Erwin Blumenfeld
89
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Variante de la photographie parue dans Vogue US, 1er novembre 1949 : robe Sargent de Christian Dior, modèle Evelyn Tripp. The Estate of Erwin Blumenfeld
99
Exposition Erwin Blumenfeld La mode est un jeu à la Samaritaine à Paris. Variante de la photographie de couverture de Vogue US, 15 août 1944. The Estate of Erwin Blumenfeld
Vous êtes à nouveau en ligne