Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" : la découverte d'un pionnier méconnu du bijou contemporain à l'École des Arts Joailliers

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers (Benjamin Chelly)

Réfractaire aux modes, Jean Vendome est un créateur méconnu qui a créé un style précurseur et très personnel, celui d’un bijou de caractère. "Un bijou de Jean Vendome, n’est jamais rationnel, il est émotionnel", disent les spécialistes.

L'exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier", qui devait débuter en mai a été reportée du 8 octobre au 18 décembre 2020. Installée depuis 2012 place Vendôme, L'École des Arts Joailliers propose des ateliers, des cours et des conférences - dispensés par des joailliers, dessinateurs, maquettistes, historiens d’art, gemmologues, horlogers, laqueurs ou émailleurs - mais aussi des expositions gratuites.

C'est le cas de cette exposition consacrée à cet artiste joaillier méconnu dont elle présente le travail au travers de 130 créations plus impressionnantes les unes que les autresSes bijoux baroques et surréalistes au graphisme contemporain ont le plus souvent une apparence épurée et très dessinée. Son travail créatif d'une incroyable modernité leur a permis de traverser le temps. Belle découverte d'un artiste avant-gardiste !

Une folle inventivité dès son plus jeune âge 

De son vrai nom Ohan Tuhdarian, Jean Vendome crée sa première collection de bijoux en 1950 et ne cessera d’oeuvrer toute sa vie durant, jusqu’à sa mort en 2017.

"Il entre en apprentissage à l'âge de 13 ans chez un joaillier. A 18 ans, il a acquis toutes les bases de la joaillerie et va créer sa propre boutique à Paris en demandant à ses parents de le laisser s'émanciper car à cette époque, la majorité c'est 21 ans," explique Sophie Lefèvre, commissaire de l'exposition avant de rajouter : "tout de suite, il va bouleverser les codes de la joaillerie traditionnelle. Il repense la joaillerie à zéro car il trouve que dans les ateliers traditionnels, il y a une monotonie du geste. Il va comprendre que le geste artistique a plus d'importance que l'or et les pierres". 

Sublimer les pierres sans les trahir

De ces soixante-sept années de travail intense naîtront des oeuvres marquées par l’art de sublimer les pierres fines en les mariant à des matières précieuses, le tout avec une technique joaillière aboutie, fidèle à la règle que le joaillier s’était lui-même fixée : "servir les pierres sans les trahir". 

Pionnier du bijou moderne, son approche particulièrement créative le place entre le bijou d’artiste et la haute joaillerie. La beauté de l’objet-bijou constitue la quintessence de son oeuvre et lui donne cette signature si particulière, cette touche onirique, qui sollicite l’émotion et l’imaginaire. Son désir : capturer la beauté de la nature pour la rendre éternelle. 

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers : bague or blanc et aigue marine 
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers : bague or blanc et aigue marine  (Benjamin Chelly)

C’est pourquoi son choix se tourne, par exemple, vers des "pierres fantômes" (voir mla bague ci-dessus), habitées par des inclusions mystérieuses comme le quartz rutile ou le lapis lazuli. Pour lui, la valeur de la pierre importe peu. Qu’elle soit diamant, géode, fossile ou caillou, rien ne compte plus pour cet artiste-esthète que la beauté, étrange de préférence car, comme le disait Baudelaire, "le beau est toujours bizarre". Ainsi quand il réalisera des boutons de manchette pour le Général de Gaulle vers 1965, que l'on voit dans l'exposition, il utilisera de l'or jaune et de l'os de dinosaure fossilisé. 

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers : boutons de manchette réalisés pour le Général de Gaulle, vers 1965, en or jaune et os de dinosaure fossilisé. 
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers : boutons de manchette réalisés pour le Général de Gaulle, vers 1965, en or jaune et os de dinosaure fossilisé.  (Benjamin Chelly)

Le renouvellement des formes

Jean Vendome fut un pionnier du bijou moderne. Oeuvre d’art à part entière, petite sculpture à porter, il attribue au bijou une valeur expressive intense. Ses recherches s’orientent d’abord vers la transformation du bijou, permettant de varier le porté et de le rendre ludique et créatif : par ce biais, les éléments d’un collier ou d’un bracelet peuvent aussi devenir bague ou broche. "Chaque bague est une mini sculpture qui peut être transformable, qui peut avoir plusieurs positions sur le doigt, trois bagues en une," souligne encore la commissaire d'exposition.

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers : broche-pendentif, 1995
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers : broche-pendentif, 1995 (Benjamin Chelly)

En quête de renouvellement des formes, Jean Vendome innove en agrégeant ses montures-sculptures de cristaux bruts en géodes, fruit d’une passion pour la minéralogie qu’il partage avec son ami l’écrivain Roger Caillois. Son goût pour les formes baroques et flamboyantes s’exprime par l’emploi de ces minéraux aux formes et aux volumes exubérants qui accrochent l’oeil et la lumière.

Ces créations offrent un contraste entre le lisse et l’irrégulier, le poli et le rugueux, la ligne et la courbe, le précieux et le brut. La richesse chromatique de sa palette oscille entre couleurs chaudes et froides. En juxtaposant tous ces éléments, il génère des compositions abstraites et poétiques inédites en joaillerie qui renvoient aux quatre éléments, l’eau, le feu, la terre et l’air.

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers : collier Le Dormeur, 1991
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers : collier Le Dormeur, 1991 (Benjamin Chelly)

Une vie faite de rencontres 

La route du joaillier a croisé la trajectoire de nombreuses personnalités, artistes, peintres, sculpteurs et écrivains... "Ses sources d'inspiration, ce sont les rencontres humaines, c'est le bouillonnement artistique de l'après-guerre" souligne encore la responsable de la communication du Centre de recherche et de restauration des musées de France. "Ainsi quand Cocteau vient dans sa boutique lui apporter une pépite d'or à monter en bijou. Jean Vendome décide de réaliser des boutons de manchettes. Il se demande alors comment il va dupliquer la pépite pour faire un bouton de manchettes. Il va essayer de la reproduire en travaillant des morceaux d'or" précise la commissaire d'exposition.

Exposition \"Jean Vendome. Artiste Joaillier\" à l\'Ecole des Arts Joailliers ; bague fenêtre, 1968
Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" à l'Ecole des Arts Joailliers ; bague fenêtre, 1968 (Benjamin Chelly)

Exposition "Jean Vendome. Artiste Joaillier" jusqu'au 18 décembre 2020.  École des Arts Joailliers. 31, rue Danielle Casanova. 75001 Paris. Entrée gratuite sur réservation (sur le site de l'Ecole des Arts Joailliers) du mardi au samedi de 13h à 19h

Vous êtes à nouveau en ligne