Côtes-d’Armor : à Quintin, les habitants se mobilisent pour sauver un monument historique

France 2

67 habitants de Quintin (Côtes-d’Armor) ont mis leurs économies en commun pour acquérir une auberge, et ainsi sauver le patrimoine local.

Le lien entre le patrimoine et ceux qui le cotoient est parfois sacré. À Quintin (Côtes-d’Armor), une auberge laissée à l’abandon depuis dix ans a été rachetée conjointement par 67 habitants de la commune. Éditeur, retraité, fabricant de beurre… Tous sont issus d’horizons différents, et ont investi individuellement environ 800 euros pour faire partie des propriétaires de ce monument historique. "C’est aussi un projet qui redonne des couleurs à notre vie, à travers une initiative collective, dans un moment où on a plutôt tendance à se replier sur soi-même", témoigne Eric de Sonis, l’un des acheteurs.

"Tout est à écrire"

La priorité des 67 acquéreurs est pour l’heure de sécuriser le bâtiment. Pour ça, ils vont devoir trouver de nouveaux donateurs. Le coût estimé des premiers travaux est de 200 000 euros. Quant à ce que deviendra l’abbaye, le suspense reste entier. "C’est ça qui est bien dans cette aventure collective, c’est que tout est à écrire, tout est à inventer, on a carte blanche", sourit Solène de Bagneux, l’une des propriétaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne