Contes et légendes : sur les traces de la bête du Gévaudan en Lozère

FRANCE 2

On raconte que la bête du Gévaudan a sévi en Lozère au cours du XVIIIe siècle. Depuis, elle occupe encore tous les esprits.

C'est une légende née au cœur de la Lozère. Au XVIIIe siècle, un animal féroce a tué plus de 100 personnes ; ses proies favorites étaient des êtres fragiles et vulnérables. Dans un registre de la mairie du Malzieu-Ville sont recensés deux décès causés par la bête du Gévaudan. Pour entretenir la mémoire, deux statues ont été érigées dans les rues. Aujourd'hui encore, le village et ses habitants restent imprégnés par cette histoire qui se transmet de génération en génération.

Un parc dédié aux loups

Au fil des siècles, la bête du Gévaudan a été caricaturée, imaginée parfois comme une hyène dévoreuse ou un gros chien. Un parc dédié aux loups attire chaque année 70 000 visiteurs dans le département. "Il faut noter que c'est l'histoire de la bête du Gévaudan, beaucoup de personnes ne l'ont pas associée au loup", indique Sylvain Macchi, responsable zootechnique. Trois siècles plus tard, ces animaux occupent la Lozère sans craindre d'être chassés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne