VIDEO. "20h30 le dimanche" : le portrait de la comédienne Audrey Lamy

"Il n’y a pas beaucoup de comédiennes françaises qui ont cette palette", dit le comédien Jean-Paul Rouve d’Audrey Lamy qui alterne sur scène ou à l'écran des rôles dramatiques et comiques… Extrait du magazine "20h30 le dimanche" du 10 mars 2019.

La comédienne Audrey Lamy, qui était sur le plateau du magazine "20h30 le dimanche" (Facebook, Twitter, #20h30LD), animé en direct par Thomas Sotto, est à l'affiche, à compter du mercredi 13 mars 2018, du film Rebelles, d'Allan Maudit, avec pour partenaires Cécile de France, Yolande Moreau, Simon Abkarian...

Au départ, il y a une gamine rieuse qui rêve de théâtre. Alors, pour rassurer ses parents, Audrey Lamy va réussir le concours d’entrée au prestigieux Conservatoire national supérieur d’art dramatique (CNSAD) et jouer les tragédiennes. Un accident de scooter mettra bientôt au jour sa nature comique. Clouée au lit, elle écrit des sketches et les montre à Alex Lutz. Ce sera Dernières avant Vegas avec une ribambelle de personnages.

Capable de tout jouer

"J’ai senti que c’était une belle personne, toujours proche des gens. Elle aime rigoler et aime bien la vie", témoigne Emmanuel Cordier, le régisseur de son spectacle pendant quatre ans. C’est justement un personnage rigolo qui la rend célèbre dans le film Tout ce qui brille, de Géraldine Nakache et Hervé Mimran.

Elle va ensuite prouver qu’elle peut tout jouer : "Il n’y a pas beaucoup de comédiennes françaises qui ont cette palette", affirme le comédien Jean-Paul Rouve. Audrey Lamy joue un rôle dramatique dans Les Invisibles, de Louis-Julien Petit, un nouveau rôle comique dans Rebelles… et n'en finit décidément pas de jouer les équilibristes avec bonheur.

> Un portrait signé Pascale Deschamps.

Vous êtes à nouveau en ligne