"Une trop bruyante solitude", avec Philippe Noiret, sort 17 ans après son tournage

Phlippe Noiret incarne Hanta dans \"Une trop bruyante solitude\".
Phlippe Noiret incarne Hanta dans "Une trop bruyante solitude". (DR)

Le film, victime d'un producteur véreux, sort enfin mercredi.

Tourné entre 1994 et 1995, Une trop bruyante solitude sort mercredi 16 novembre… 2011. Le film, victime d'un producteur véreux, sort enfin après 15 ans de purgatoire.

L'occasion de revoir Philippe Noiret, mort en 2006, dans un rôle inédit. Adapté du roman du grand écrivain tchèque Bohumil Hrabal, Une trop bruyante solitude a été réalisé par Vera Caïs et tourné en 1995 à Prague (République tchèque).

Le destructeur de livres

Le film raconte l'histoire de Hanta (Philippe Noiret), clochard à l'âge d'être grand-père, que tout le monde appelle d'ailleurs "papa", chargé de pilonner les livres au rebut. Porté sur le rhum et la littérature, Hanta, qui exhume des chefs-d'œuvre et des romans d'amour pour ses proches reçoit dans son antre la visite de Baudelaire, Kant, Jésus, Don Quichotte…

"Quatorze ans de combats"

Dans ses Mémoires cavalières, publiés un an après sa mort en 2006, Philippe Noiret évoquait avec chaleur cette "méditation magistrale sur la place du livre au sein de la société totalitaire" et le tournage baroque à Prague, en 1994-95, avec la réalisatrice dont c'était le premier film.

"Nous avons eu la malchance de tomber côté français (c'était une coproduction avec l'Allemagne et la Tchéquie) sur un producteur très malhonnête, doublé d'un incapable", écrit l'acteur.

Il aura fallu à la réalisatrice "14 ans de combats", avec l'aide de la Société des auteurs dramatiques pour récupérer les droits internationaux du film.