"Yesterday" de Danny Boyle, une jolie comédie sur fond d'hommage aux Beatles

Lily James et Himesh Patel sont à l\'affiche de \"Yesterday\", le nouveau film de Danny Boyle (sortie le 3 juillet 2019).
Lily James et Himesh Patel sont à l'affiche de "Yesterday", le nouveau film de Danny Boyle (sortie le 3 juillet 2019). (JONATHAN PRIME/UNIVERSAL PICTURES)

Et si les Beatles n'avaient jamais existé ? C'est le point de départ du joli film de Danny Boyle, porté par le scénario du talentueux Richard Curtis.

Après s'être intéressé à Steve Jobs et signé la suite des aventures des drogués de Trainspotting, Danny Boyle est de retour derrière la caméra pour Yesterday, comédie hommage aux Beatles. Il est épaulé au scénario par Richard Curtis, mondialement connu pour Love Actually et Good Morning England. Sortie : mercredi 3 juillet 2019.

"Yesterday, all my troubles seemed so far away"

Yesterday raconte l'histoire de Jack Malik (Himesh Patel), un chanteur raté dont les rêves de carrière sont en train de tomber à l'eau. Ellie (Lily James), sa meilleure amie d’enfance, n’a jamais cessé de croire en lui et le pousse à continuer. Après un accident de vélo durant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où les Beatles n’ont jamais existé… Lui seul semble se rappeler de leurs chansons.

Si la filmographie de Danny Boyle est un peu en dents de scie, celui-ci n'est jamais aussi bon que lorsqu'il met son cinéma au service d'une fascination. C'était le cas avec la personnalité de Steve Jobs ou le roman indien de Vikas Swarup, Slumdog Millionaire. Avec Yesterday, on perçoit assez distinctement l'importance des Beatles dans l'adolescence du cinéaste britannique, tout comme dans celle du scénariste Richard Curtis.

La grande force du film réside dans la simplicité de ses personnages et de ses acteurs. Un employé de supermarché et une institutrice, deux amoureux de pop music, qui essaient de faire vivre leur passion dans le fin fond de l'Angleterre. Interprétés par Himesh Patel (son premier rôle au cinéma) et Lily James (Mamma Mia! Here We Go Again), le duo marche formidablement bien. Dans son ensemble, le film bénéficie d'un casting réjouissant (Ed Sheeran, James Corden, Joel Fry) et Himesh Patel s'avère être un très bon interprète des Beatles.

Himesh Patel et Ed Sheeran, partenaires dans \"Yesterday\" de Danny Boyle.
Himesh Patel et Ed Sheeran, partenaires dans "Yesterday" de Danny Boyle. (JONATHAN PRIME/UNIVERSAL PICTURES)

L'empreinte des Beatles dans la culture populaire

Évidemment, le scénario écrit par Richard Curtis propose la "love story" habituelle qui fait du bien durant l'été. Mais l'intérêt de Yesterday réside dans le regard porté sur le travail des Beatles et leur importance dans l'inspiration de chaque musicien. Le film dévoile subtilement l'empreinte laissée par les Fab Four dans la culture populaire, mais aussi la complexité et la magie de leurs albums.

En témoignent ces séquences où Jack doit se souvenir des paroles de la chanson Eleanor Rigby : impossible de se rappeler où est morte la jeune femme, ni de savoir exactement ce que le Père McKenzie faisait avec ses chaussettes. Une chanson qui donne lieu à de très belles scènes, imaginée par le personnage, et très bien mise en lumière par le chef opérateur, Christopher Ross. 

Un classique du genre qui montre ses limites 

Yesterday est le film qui va ravir les amoureux des Beatles, et de musique plus largement. Néanmoins, difficile de ne pas tiquer sur quelques faiblesses. Danny Boyle retombe parfois dans ses travers, avec des effets visuels kitsch et purement artificiels qui alourdissent son image. Quant au portrait de musicien raté, il en existe de plus réussis au cinéma, notamment le Inside Llewyn Davis des frères Coen (Grand Prix du festival de Cannes en 2013).

Côté scénario, on retrouve l'histoire d'amour habituelle de Richard Curtis qu'on a pu découvrir dans Coup de foudre à Notting Hill, Le Journal de Bridget Jones, ou encore Love Actually. Oui mais voilà... Depuis l'aube des années 2000, les histoires d'amour du scénariste ont quasiment toujours la même construction. Et puis, soyons un peu chauvins... Cette histoire de disparition des Beatles fait quand même beaucoup penser à celle de Johnny dans Jean-Philippe de Laurent Tuel !

Pourtant, on retient surtout de Yesterday sa capacité à célébrer les quatre garçons dans le vent. Le personnage de Jack est notre miroir, nous confrontant à nos passions et aux oeuvres qui nous fascinent. Le film ouvre même la brèche d'une appropriation de l'art pour pouvoir le transmettre au plus grand nombre. Ici, impossible de sortir de la séance sans avoir envie de réécouter John, Paul, George et Ringo... Preuve que le duo Danny Boyle/Richard Curtis a réussi sa mission.

L\'affiche de \"Yesterday\" réalisé par Danny Boyle (sortie le 3 juillet 2019).
L'affiche de "Yesterday" réalisé par Danny Boyle (sortie le 3 juillet 2019). (UNIVERSAL PICTURES)

La fiche

Genre : Comédie romantique
Réalisateur : Danny Boyle
Acteurs : Himesh Patel, Lily James, Ed Sheeran, Kate McKinnon, James Corden, Joel Fry.

Pays : Royaume-Uni
Durée : 1h56
Sortie : 3 juillet 2019
Distributeur : Universal Pictures International France

Vous êtes à nouveau en ligne