"Celle que vous croyez" : Juliette Binoche dans un thriller sentimental à l'heure des réseaux sociaux

Juliette Binoche dans \"Celle que vous croyez\"
Juliette Binoche dans "Celle que vous croyez" (Diaphana Distribution)

La peur de l'abandon associée aux réseaux sociaux est une pente glissante vers le mensonge et le rejet de soi-même. Claire (Juliette Binoche) et Alex (François Civil) en font les frais dans "Celle que vous croyez", un film de Safy Nebbou tiré du livre éponyme de Camille Laurens, en salles mercredi 27 février.

 Après "Doubles vies", film qui interrogeait déjà la façon dont le numérique et le virtuel transforment nos vies, Juliette Binoche revient dans un registre bien moins comique. Dans "Celle que vous croyez", elle incarne Claire, une quinquagénaire dont le mari est parti avec une autre, beaucoup plus jeune qu'elle. 

Pour épier son ex-mari, Ludo, elle créé un faux profil Facebook et devient Clara Antunès, une belle jeune femme de 24 ans. Immédiatement, Alex, meilleur ami de Ludo, est séduit, et il n'en faut pas plus pour que Claire tombe éperdument amoureuse de lui. 

"Un engrenage infernal"

Avec "Celle que vous croyez", Safy Nebbou nous plonge dans un univers où la réalité et le virtuel s'entremêlent. Une vision sombre et inquiétante des réseaux sociaux, qui brouillent la frontière entre la vérité et le mensonge, et qui permettent la manipulation, aux dépens de ceux qui les utilisent. Alex, que l'on ne voit pas pendant les deux premiers tiers du film, apparaît comme l'incarnation de la "victime" de ce genre de manipulation, tandis que Claire semble prise dans une spirale inarrêtable qu'elle a elle-même enclenché.
Juliette Binoche et François Civil dans \"Celle que vous croyez\"
Juliette Binoche et François Civil dans "Celle que vous croyez" (Diaphana Distribution)
Safy Nebbou nous permet de percevoir l'angoisse et les questionnements de Claire, à travers les dialogues qu'elle entretient avec sa psychiatre, jouée par Nicole Garcia. "Si j'avais dit la vérité la vérité et mis ma vrai photo sur Facebook, Alex ne m'aurait pas accepté comme amie" lui dit-elle, résumant le questionnement autour de l'identité et le désir au cœur du scenario.

 

Vous êtes à nouveau en ligne