"Made in China", la comédie qui bouscule gentiment les clichés

La grande famille de \"Made in China\"
La grande famille de "Made in China" (Etienne George)

Le comédien Frédéric Chau ("Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu") s’est inspiré de sa propre histoire pour écrire ce "feel good movie". Quand un jeune homme d’origine asiatique décide de renouer des liens avec sa communauté d’origine… Un peu trop prévisible, le film a le mérite d’explorer un terrain rarement arpenté par le cinéma français.

Frédéric Chau, l’un des rares acteurs français d’origine asiatique identifiés par le grand public, a fait ce constat : si plusieurs comédies "communautaires" avaient triomphé ces dernières années (La vérité si je mens, Bienvenue chez les Chtis…), la version asiatique restait encore à écrire. Avec Kamel Guemra, il s’y est donc attelé, avant de faire appel au réalisateur Julien Abraham pour mettre le projet en image.

Le résultat est globalement réussi : un film joyeux et tonique, forcément réducteur. Mais qui tord tout de même le cou aux stéréotypes. Avec, dans le rôle du distributeur de clichés, le bon pote Bruno, qui ne rate jamais une occasion d’aligner un lieu commun sur ces asiatiques "qui mangent du chien" ou qui "rachètent tous les bar-tabacs".

Mars Films

Comme trop souvent dans ces comédies françaises aux visées consensuelles, le point de faiblesse se situe dans les ressorts scénaristiques. Très vite, on imagine le chemin que le film va emprunter et son issue forcément consensuelle.

Pour nous amener au cœur du Chinatown du 13e arrondissement de Paris, Made in China s’attache au personnage de François (Frédéric Chau), photographe, un peu bobo et très intégré, qui vit avec une bretonne, Sophie, laquelle est enceinte de leur premier enfant. François n’a pas revu son père depuis dix ans. C’est l’occasion ou jamais. Débute un processus de retrouvailles à tâtons, ponctué de rechutes et de jolis moments de communion.

Frédéric Chau et Bing Yin  dans \"Made in China\"
Frédéric Chau et Bing Yin  dans "Made in China" (Mars Films)
Derrière les rires (parfois) et les sourires (souvent), pointe la très sérieuse question de l’identité, plus brûlante que jamais. Comment conjuguer ses racines, ses traditions, sa famille, ses sphères professionnelles, amicales et son mode de vie ? La conclusion est ici forcément positive, tout se goupille pour le mieux, comédie oblige. Frédéric Chau – dont le duo avec Medi Sadoun fonctionne bien - dit avoir voulu déclarer son amour à sa communauté et la remercier pour ce qu’elle lui a apporté. Objectif atteint, avec élégance.

\"Made in China\", une comédie française de Julien Abraham 
"Made in China", une comédie française de Julien Abraham  (Etienne George)

La fiche

Genre : Comédie
Réalisateur : Julien Abraham 
Acteurs : Frédéric Chau, Medi Sadoun, Julie de Bona, Steve Tran, Mylène Jampanoï, Bing Yin et Clémentine Célarié

Pays : France
Durée : 1h28
Sortie : 26 juin 2019
Distributeur : Mars Films

Synopsis
 : François, jeune trentenaire d’origine asiatique, n’a pas remis les pieds dans sa famille depuis 10 ans après une violente dispute avec son père Meng. Depuis, il essaie toujours d’éviter les questions sur ses origines, jusqu’à mentir en faisant croire qu’il a été adopté. Mais lorsqu’il apprend qu’il va être père, il réalise qu’il va devoir renouer avec son passé et ses origines. Poussé par sa compagne Sophie, il se décide à reprendre contact avec les siens et retourne dans son XIIIème arrondissement natal pour leur annoncer la bonne nouvelle, accompagné de son meilleur ami Bruno. François est accueilli à bras ouverts par sa famille, à l’exception de son père et de son jeune frère. Le retour dans sa communauté ne va pas être si simple…

Vous êtes à nouveau en ligne