"J'accuse" de Polanski, troisième meilleur démarrage pour un film français, en 2019 à Paris

Le dernier film de Roman Polanski, \"J\'accuse\", sort mercredi 13 novembre.
Le dernier film de Roman Polanski, "J'accuse", sort mercredi 13 novembre. (MARTIN BUREAU / AFP)

Le film est sorti mercredi sur fond de controverse après une nouvelle accusation de viol contre le réalisateur.

"J'accuse", le dernier film polémique de Roman Polanski réalise, mercredi 12 novembre, le troisième meilleur démarrage à Paris intramuros pour un film français depuis le début de l'année, selon les informations recueillies par franceinfo.

A 14 heures, un peu plus de 3 000 spectateurs étaient allés voir le film à Paris et 13 777 sur l'ensemble de la France. "J'accuse" se place ainsi sur le podium derrière "Nous vieillirons ensemble" de Guillaume Canet et la suite de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu". 

Un appel au boycott

Ce film récompensé par le Grand prix du jury à Venise et consacré à l'affaire Dreyfus, a vu sa promotion interrompue et des avant-premières perturbées en raison des dernières accusation de viol contre Roman Polanski. Les acteurs Jean Dujardin et Emmanuelle Seigner ayant par exemple annulé des interviews, tandis que des émissions enregistrées avec Louis Garrel n'ont pas été diffusées ces derniers jours.

Mardi soir, quelques dizaines de féministes ont bloqué une avant-première dans un cinéma parisien en scandant "Polanski violeur, cinémas coupables" et en brandissant des pancartes sur lesquelles était inscrit "Polanski persécute les femmes", appelant tous les cinémas à arrêter de projeter "le film d'un violeur" et les spectateurs à le boycotter.

Vous êtes à nouveau en ligne