"Hors normes" : le duo Toledano-Nakache signe un film nécessaire sur l'autisme avec Vincent Cassel et Reda Kateb

Reda Kateb et Vincent Cassel dans \"Hors normes\" de Eric Toledano et Olivier Nakache.
Reda Kateb et Vincent Cassel dans "Hors normes" de Eric Toledano et Olivier Nakache. (Copyright Carole Bethuel / Gaumont Distribution)

Après "Intouchables" et "Le Sens de la fête", Eric Toledano et Olivier Nakache font encore mouche avec Vincent Cassel et Reda Kateb dans "Hors normes".

Le nouveau film de Eric Toledano et Olivier Nakache met en scène Vincent Cassel et Reda Kateb à la tête de deux associations de réinsertion de jeunes de banlieues pour les former à une mission difficile : encadrer des enfants et adolescents autistes. Hors normes arrive sur les écrans mercredi 23 octobre et pourrait bien faire bouger les lignes de la prise en charge des autistes en France.

Histoires vraies

Bruno (Vincent Cassel) et Malik (Reda Kateb) se dévouent à la prise en charge d'autistes sévères dans leurs associations respectives, ce qui en fait les meilleurs amis du monde. Ils opèrent toutefois dans des structures non agréées par les administrations sanitaires. Jusqu’au jour où celle de Bruno fait l’objet d’une enquête qui pourrait la remettre en cause.

Gaumont Distribution

Eric Toledano et Olivier Nakache se réfèrent explicitement à deux associations d’Ile-de-France, dont les dirigeants sont leurs amis de longue date, Stéphane Benhamou, fondateur de l’association Silence pour les justes, et Daoud Tatou, créateur du Relais Ile-de-France. Toutes deux viennent en aide aux familles d’autistes qui ne parviennent pas à faire prendre en charge leurs enfants aux pathologies les plus complexes.

Chronique autistique

Les réalisateurs passent du rire aux larmes dans Hors normes, où Vincent Cassel et Reda Kateb sont entourés d’autistes et d’acteurs non professionnels qui ne déméritent pas dans leurs prestations. A leurs côtés, les très talentueuses Hélène Vincent et Catherine Mouchet complètent un casting cinq étoiles. La qualité première du film est de cibler une "France qui a 40 ans de retard" dans la gestion des autistes, explique Daoud Tatou. Aucun établissement ne prend le risque de prendre en charge ces cas pathologiques graves, voire dangereux pour leur entourage et thérapeutes. Une lacune dans le système sanitaire français qui pointe de plus la bonne volonté d’associations méritantes et fragiles.

Benjamin Lesieur dans \"Hors normes\" de Eric Toledano et Olivier Nakache.
Benjamin Lesieur dans "Hors normes" de Eric Toledano et Olivier Nakache. (Copyright Carole Bethuel / Gaumont Distribution)

Eric Toledano et Olivier Nakache parsèment leur film d’une foule d’anecdotes véridiques qui nourrissent un récit constamment relancé. En multipliant les déboires de leurs personnages, ils prennent le parti d’une chronique, plus que celui d’une simple histoire. Ils donnent ainsi une dynamique à un scénario qui aurait pu tourner court en ne suivant qu'un cas particulier. Loin de se limiter à un chapelet de bons sentiments, Hors normes pourrait bien modifier le regard sur l’autisme et sur sa prise en charge en France. C’est le meilleur souhait que l’on puisse formuler à ce beau film méritoire.

L\'affiche de \"Hors normes\" de Eric Toledano et Olivier Nakache.
L'affiche de "Hors normes" de Eric Toledano et Olivier Nakache. (Gaumond Distribution)

La Fiche

Genre : Comédie dramatique
Réalisateur :  Eric Toledano et Olivier Nakache
Acteurs : Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent, Catherine Mouchet, Bryan Mialoundama, Alban Iranov, Benjamin Lesueur, Marco Locatelli

Pays : France
Durée : 1h55
Sortie : 23 octobre 2019
Distributeur : Gaumont Distribution

Synopsis  Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Vous êtes à nouveau en ligne