"Conséquences" : dans un foyer pour ados, le portrait d’une génération perdue

\"Conséquences\" est une plongée dans un foyer de jeunes délinquants en Slovénie.
"Conséquences" est une plongée dans un foyer de jeunes délinquants en Slovénie. (Epicentre Films)

Le réalisateur slovène Darko Stante met le doigt là où ça fait mal en nous proposant ce sombre tableau de l’univers des foyers pour adolescents. 

Ancien éducateur en maison de redressement, Darko Stante connaît bien son sujet. Dans ce pays en mutation - la Slovénie - le sort des jeunes délinquants, en rupture familiale, est une question très secondaire. Le genre de problème que l'on enfouit sous le tapis. Dérangeant et difficile à résoudre.  

Les parents ont baissé les bras, désarmés. Le mode de fonctionnement de ces centres de détention est dépassé. Pas de réel projet, juste du gardiennage. Les éducateurs assistent, passifs, à la dérive d'une génération de gamins auxquels ils ne comprennent plus rien. Leurs codes, l'importance des réseaux sociaux, tout leur échappe. Seule la menace fonctionne, et encore. Une certaine forme d’autogestion a fini par s'établir.  

Epicentre Films

Stante s’intéresse en particulier à la détresse émotionnelle et à la recherche de l’identité sexuelle chez ces ados sans repères. La violence qui se perpétue dans leurs rapports s'accomode mal des différences. Or, Andrej, son personnage principal, découvre son attirance pour les garçons. Ce qui ne va pas l'aider à survivre dans cet univers brutal, sans finesse, où la raison du plus fort s’impose toujours.

"Conséquences" est aussi un film sur la trahison : tout le monde trompe le jeune Andrej. Ses parents, la société, les réseaux sociaux, celui qu'il considère son "petit ami", et même l’institution censée le protéger. En conflit avec tout le monde, il se cherche, file un mauvais coton et tout droit vers la marginalisation. 

\"Conséquences\", un film réalisé par le Slovène Darko Stante
"Conséquences", un film réalisé par le Slovène Darko Stante (Epicentre Films)

Ce film rude et dérangeant n'élude rien : la bêtise crasse de petites frappes écervelées, l’intimidation, l’humiliation, les ravages de l’effet de groupe. Mauvais coup, violence et défonce, ces grands ados sont presque des adultes mais avec la jugeote d’enfants de dix ans.  

Ce cinéma brut, sans ellipse, est porté par des apprentis-comédiens assez soufflants. Ils offrent un film noir, inquiétant mais vivant. Qui met le doigt là où ça fait mal, sur des abcès qu’on préférerait oublier au plus vite.

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Darko Stante
Acteurs : Matej Zemljic, Timon Sturbej, Gasper Markun et Lea Cok

Pays : Slovénie / Autriche
Durée : 1h33
Sortie : 26 juin 2019
Distributeur : Epicentre Films

Synopsis
 : À 17 ans, Andrej est placé dans un centre de détention pour jeunes. Il y intègre un groupe de garçons délinquants avec lesquels il se perd dans la drogue et la violence. Mais bientôt les désirs d'Andrej le rattrapent. Démasqué, il va devoir faire un choix pour rester fidèle à lui-même..

Vous êtes à nouveau en ligne