"On est du côté du thriller psychologique" : Karin Viard, remarquable dans l'adaptation d'une "Chanson douce"

FRANCE 3

En salles mercredi 27 novembre, "Chanson douce", réalisé par Lucie Borleteau, met en scène une Karin Viard plus vraie que nature dans le rôle d'une nourrice idéale, qui se transforme peu à peu en un personnage terrifiant.

Quels parents n'ont pas vécu le moment du choix de la nounou avec angoisse ? Ce jour-là, Paul et Myriam pensent être tombés sur la perle rare. Disons-le tout de suite : la nounou, en apparence idéale, va se révéler inquiétante, puis carrément dangereuse. La chanson douce va virer à la comptine cruelle. "On est vraiment très clairement du côté du thriller psychologique", indique Karin Viard, qui incarne la nourrice.

Une histoire inspirée d'un fait divers

Signé Leïla Slimani, le roman, prix Goncourt 2016, avait fasciné autant que dérangé les lecteurs. Elle s'était librement inspirée d'un fait divers aux États-Unis, à savoir le meurtre de deux enfants par leur nounou, qui se plaignait de sa charge de travail. Mais le roman, comme le film, explore plutôt le basculement dans la folie du personnage subtilement interprété par Karin Viard. La peur ancestrale de l'infanticide domine ce film glaçant. Une réussite. 

Chanson douce, réalisé par Lucie Borleteau, sort en salles mercredi 27 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne