"Alice et le Maire" : Fabrice Luchini a rencontré pour nous deux élus de petites communes qui ont vu le film

FRANCE 2

"Alice et le Maire", de Nicolas Pariser est sorti en salles mercredi 2 octobre. On y retrouve Fabrice Luchini en maire usé par le pouvoir. Notre journaliste cinéma, Pascale Deschamps, à suivi le comédien sur le terrain à la rencontre d'édiles...

Fabrice Luchini a eu lui-même l'idée de rencontrer des édiles. Il incarne un maire usé par l'exercice du pouvoir dans le film Alice et le Maire, qui plonge le spectateur dans le quotidien de Lyon (Rhône). "Pourquoi vous faites ce boulot, très moyennement payé?", demande le comédien à Hervé Féron, le maire de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle). Pour lui, les élus des petites communes "entendent les gens" et "il y a encore du lien". Il a vu le film et s'interroge sur la fonction d'élu qui peut étriquer et éloigner l'homme politique de ses administrés.

"On reçoit énormément d'affection et d'amour aussi"

"Le film saisit ce que je pense qui est aujourd'hui un des drames de la politique", analyse Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières (Ardennes), en parlant de la distance qui peut exister entre un maire et ses administrés. "On reçoit énormément d'affection et d'amour aussi", ajoute-t-il. Pour Fabrice Luchini, les maires qu'il a rencontrés sont "des saints laïcs". Le film devrait faire réfléchir et parler les élus tout comme les électeurs.

Le film Alice et le Maire de Nicolas Pariser est en salles depuis mercredi 9 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne