VIDEO. Ancien marine devenu égérie de Martin Scorsese, qui est Harvey Keitel ?

BRUT

Martin Scorsese lui a offert son premier rôle au cinéma. Il a coproduit le tout premier film de Quentin Tarantino et joué dans près de 120 films. C'est l'histoire d'Harvey Keitel.

Il commence à travailler son jeu selon la méthode de l'Actor's Studio qui consiste à vivre les émotions plutôt qu'à les jouer. C'est par hasard et grâce à une amie commune qu'il rencontre Robert De Niro. À 27 ans, il rencontre Martin Scorsese qui lui offre son premier rôle au cinéma. "Nous avions tellement de choses en commun, nous sommes devenus très proches presque instantanément", raconte-t-il. En 1972, c'est lui qui convainc Robert De Niro d'accepter le rôle de Johnny Boy dans "Mean Streets" de Martin Scorsese. À 34 ans, il persuade le cinéaste de lui confier le rôle du proxénète dans "Taxi Driver" et prépare son rôle avec un ancien proxénète rencontré dans son quartier de Hell's Kitchen. En 1976, il débute le tournage de "Apocalypse Now" aux Philippines. Mais au bout de trois semaines, le réalisateur Francis Ford Coppola décide de le renvoyer et de le remplacer par Martin Sheen. 

Le début des premiers rôles

Au début des années 1990, il décide de coproduire "Reservoir Dogs", le premier film de Quentin Tarantino et y incarne le rôle principal. À 53 ans, jusqu'alors habitué aux personnages secondaires, ses performances saluées dans "Reservoir Dogs" et "Bad Lieutenant" lui permettent de décrocher des premiers rôles, comme dans "La leçon de piano". À 57 ans, il quitte le tournage d'"Eyes Wide Shut" avant la fin du tournage et Stanley Kubrick choisit Sydney Pollack pour le remplacer. 

À 80 ans, Harvey Keitel retrouve ses amis Martin Scorsese et Robert De Niro dans "The Irishman", produit par Netflix. "Mon prochain rêve ? Je pense vraiment que je suis en train de le vivre", s'est réjouit l'acteur lors du Festival du Film de Marrakech dont il était l'un des invités d'honneur.

Vous êtes à nouveau en ligne