Pour le pot de départ de George Lucas, hommages vidéo à "Star Wars"

Le film \"Fanboys\" (2008), réalisé par Kyle Newman.
Le film "Fanboys" (2008), réalisé par Kyle Newman. (KOBAL / THE PICTURE DESK)

"Red Tails" sort vendredi aux Etats-Unis. Et son réalisateur l'assure, c'est son dernier film. Pour célébrer plus de 40 ans de carrière mythiques, FTVi est allé voir du côté des fans de sa saga culte. 

"Je prends ma retraite. Je m'éloigne du business, de ma société, de tous ces trucs." Fans de tous les pays, sortez vos mouchoirs. Le producteur et scénariste de la saga Indiana Jones, mais surtout le père de l'épopée la plus culte de l'histoire du cinéma, Star Wars, se retire. George Lucas l'a annoncé dans un entretien que le New York Times a publié mardi 17 janvier, trois jours avant la sortie américaine de son dernier long métrage Red Tails, en chantier depuis plus de vingt ans. 

Sortis entre 1977 et 1983, assortis d'une nouvelle trilogie dans les années 2000, les films de l'épopée Star Wars continuent de passionner, surtout au sein de la gigantesque base de fervents adeptes qui, quand ils ne se déchirent pas sur la question "Han a-t-il tiré le premier ?" font preuve d'une créativité sans limites.

Compilation en vidéo des meilleurs hommages à la saga légendaire de George Lucas.

• Les "librement inspirés"

Sorti en 2009, Fanboys raconte l'histoire d'une bande de copains fans de Star Wars qui traversent les Etats-Unis pour tenter de s'introduire dans le ranch de Lucas. Leur objectif : dérober une pré-version de l'épisode I (La menace fantôme) pour que l'un d'entre eux, atteint d'un cancer, puisse le voir avant de mourir.

Autre exemple, le tube de Ke$ha, Tik Tok, avec C-3PO en slip doré, une Dodge Caravan en guise de Millennium Falcon et un hommage au magicien d'Oz.

Bonus : les mêmes gus ont parodié l'énervant Friday de Rebecca Black, rebaptisé Prime Day, référence au premier jour de la semaine du "calendrier galactique standard" de Star Wars.

• La pub

Les publicitaires l'ont bien compris : tout le monde connaît la saga, et les amoureux de La guerre des étoiles apprécient les clins d'œil. En 2010, Adidas sort un spot pour sa collection Originals. La marque fait rejouer la scène mythique de la taverne de Mos Eisley, sur la planète Tatooine, par des stars comme Daft Punk, David Beckham ou encore Snoop Dogg.

A l'occasion du Super Bowl 2011, la finale du championnat de foot américain, Volkswagen a lui aussi cartonné avec "The Force". Un enfant déguisé en Dark Vador tente de faire bouger la voiture de ses parents par la pensée. La diffusion du spot pendant l'évènement sportif a coûté près de 3 millions de dollars (2,3 millions d'euros). Sur YouTube, la vidéo a fait plus de 48,6 millions de vues.

Le constructeur automobile remet ça en 2012 avec "The Bark Side" (au lieu de "the dark side", le côté obscur. Ici, "bark" signifie aboyer). Le teaser, mis en ligne mercredi 18 janvier, montre une chorale de chiens aboyant La marche impériale.

• Les remakes faits maison

Star Wars ayant son propre univers Lego, un jeune collectionneur et fan s'en est servi pour raconter les deux trilogies en quatres minutes (en anglais).

En version longue, c'est Star Wars Uncut, un projet lancé en 2009 par Casey Pugh. L'Américain a découpé l'épisode IV de la saga en 472 scènes de 15 secondes puis a proposé aux internautes d'en choisir une et de la réinterpréter. Le résultat est en ligne et ça vaut particulièrement le coup. Voici la bande-annonce.

• La musique

Le nom de John Williams ne vous dit peut-être rien, mais vous connaissez forcément sa musique. Il a composé celle des Dents de la mer, E.T., Indiana Jones, Jurassic Park et des six épisodes de Star Wars. Une légende, en somme.

Moosebutter, une chorale comique qui chante a cappella, a rendu hommage à la fois au compositeur et à la saga de George Lucas en reprenant les thèmes les plus connus de Williams pour raconter en chanson l'épopée galactique. Sur YouTube, un fan s'est filmé en train de mimer la chanson.

Les orchestres du monde entier jouent régulièrement des thèmes de Star Wars, comme l'orchestre philharmonique de la BBC, celui de Rome ou bien de Suède. Mais le must, c'est quand John Williams lui-même dirige les musiciens.

• Le ratage

En bonus, un film culte diffusé une seule fois, en 1978, à la télévision américaine : The Star Wars Holiday Special. On y retrouve les acteurs de la saga, mais le long métrage, réalisé par Steve Binder, est très mauvais, et George Lucas n'apprécie pas le résultat.

On y rencontre la famille de Chewbacca et Princesse Leia pousse la chansonnette. Le film, jamais rediffusé depuis, n'est sorti ni en VHS, ni en DVD. Heureusement qu'on peut compter sur internet.