Pour François Ozon, les femmes "fantasment de se prostituer"

Le réalisateur François Ozon au festival de Cannes, le 16 mai 2013.
Le réalisateur François Ozon au festival de Cannes, le 16 mai 2013. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Selon le réalisateur français, dont le film "Jeune et jolie" est en compétition à Cannes, "c'est le genre de passivité que les femmes recherchent".

"Beaucoup de femmes fantasment de se prostituer. Ce qui ne veut pas dire qu'elles le font, mais être payé pour une relation sexuelle est quelque chose de patent dans la sexualité féminine." La déclaration, quelque peu surprenante, est signée François Ozon. Le réalisateur français répond aux propos d'une journaliste du magazine américain The Hollywood Reporter (en anglais), qui lui dit, dans une interview mise en ligne lundi 20 mai, que les hommes et les femmes réagissent différemment à son film Jeune et jolie. Ce long-métrage, qui raconte l'histoire d'une adolescente de 17 ans qui se prostitue comme elle vivrait une autre expérience extrême, est en compétition au festival de Cannes.

Le dialogue entre le réalisateur de Huit femmes et la journaliste américaine se poursuit. Celle-ci lui rétorque : "Pourquoi croyez-vous que c'est un désir ? Je ne pense pas que ce soit le cas." Mais François Ozon n'en démord pas. "C'est le cas parce que la sexualité est complexe. Je pense que vouloir être un objet sexuel, être désiré, être utilisé, est quelque chose de très courant. C'est le genre de passivité que les femmes recherchent." La journaliste persiste : "Comment êtes-vous parvenu à cette conclusion ?" "C'est la réalité. Il suffit de parler avec plusieurs femmes, ou avec des psys, tout le monde sait ça. Bon, peut-être pas les Américains", assène François Ozon.

Un début de polémique

Ces propos ont suscité de nombreuses réactions mardi sur Twitter. En premier lieu celle de Laurence Rossignol, sénatrice de l'Oise et porte-parole du PS, qui s'est adressée à François Ozon.

D'autres ont même appelé au boycott des films du réalisateur.

Les Femen ont, elles, décidé de remettre la Palme d'or du connard 2013 à François Ozon, selon Libération.fr. 

Vous êtes à nouveau en ligne