Piratage de Sony : la Corée du Nord appelle à une enquête conjointe avec les Etats-Unis

L\'enseigne Sony pictures Studios à Culver Cicty (Californie, États-Unis), le 16 décembre 2014.
L'enseigne Sony pictures Studios à Culver Cicty (Californie, États-Unis), le 16 décembre 2014. (STR / AFP)

Pyongyang affirme qu'un refus des Etats-Unis aurait de "graves conséquences".

La Corée du Nord contre-attaque : elle appelle à une enquête conjointe avec les Etats-Unis dans l'affaire de piratage contre Sony, samedi 20 décembre. C'est une réplique à Washington, qui a accusé vendredi Pyongyang d'en être responsable en s'appuyant sur une enquête menée par ses services.

Des "graves conséquences" en cas de refus des Etats-Unis

Pyongyang affirme pouvoir prouver son innocence et a qualifié les accusations des Etats-Unis de "calomnie". La Corée du Nord ajoute qu'un refus des Etats-Unis de collaborer à une enquête et une poursuite des accusations à son encontre auraient de "graves conséquences", selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

Barack Obama a indiqué, vendredi, que les Etats-Unis répondraient à cette attaque informatique. "Nous ne pouvons pas avoir une société dans laquelle un dictateur quelque part peut commencer à imposer une censure ici aux Etats-Unis", a affirmé le président américain.

Vous êtes à nouveau en ligne