Oscars 2019 : le sacre de "Green Book", le triplé de "Roma"

Mahershala Ali meilleur second rôle dans \"Green Book\"
Mahershala Ali meilleur second rôle dans "Green Book" (Christopher Polk/REX/Shutterstock/SIPA)

La 91e cérémonie des Oscars, qui se déroulait dans la nuit du 24 au 25 février à Hollywood, a vu quatre longs métrages couronnés : "Green Book", avec trois récompenses, se détache devant "Bohemian Rhapsody", "Roma" et "La Favorite".

"Green Book" : meilleur film, meilleur acteur second rôle, meilleur scénario original

Nommée cinq fois, la comédie dramatique "Green Book" inspirée par l'histoire vraie du musicien Don Shirley et de Tony Vallelonga était l'un des principaux favoris pour l'Oscar du meilleur film, grâce au duo formé par Mahershala Ali et Viggo Mortensen. L'histoire d'un pianiste noir en tournée dans le Sud ségrégationniste des Etats-Unis a remporté l'Oscar du meilleur film.

"Tout le film tourne autour de l'amour, du fait de nous aimer les uns les autres malgré nos différences", a résumé Peter Farrelly, le réalisateur en recevant la récompense sur la scène du Dolby Theater à Hollywood. Mahershala Ali a lui aussi été honoré avec le meilleur l'Oscar du meilleur second rôle masculin. Le film a également reçu l'Oscar du meilleur scénario original, inspiré de l'histoire vraie du musicien Don Shirley et des relations nouées avec l'italo-américain qui lui servait de chauffeur, Tony Vallelonga (joué par Viggo Mortensen). "C'est une histoire incroyable que j'entendais quand j'étais petit. Mon père était tellement en colère après ce qu'il a vu lors de cette tournée avec Shirley", a assuré Nick Vallelonga, fils de Tony et co-auteur du scénario.

 

"Roma" : meilleur film en langue étrangère

Alfonso Cuaron a décroché l'Oscar du meilleur film en langue étrangère avec "Roma" pour son ode au Mexico des années 1970, qui lui vaut aussi le prix du meilleur réalisateur et de la photographie. "Cette récompense appartient au Mexique. C'est un film mexicain sur tous les plans", a lancé Alfonso Cuaron, déjà oscarisé pour "Gravity" en 2014. "On parle beaucoup de diversité. Des progrès ont été faits, mais les latino-américains aux Etats-Unis, les Chicanos (Américains d'origine mexicaine, ndlr) sont vraiment, vraiment très mal représentés", a insisté le réalisateur. 

Ce triplé de "Roma" est aussi une belle victoire pour son producteur Netflix, la plateforme de Streaming qui continue à s'imposer dans l'industrie du septième art. "Roma" est la lettre d'amour écrite, noir sur blanc et dans sa langue maternelle, par Alfonso Cuaron au Mexico des années 1970, et aux deux femmes qui l'ont élevé : sa mère et sa nounou amérindienne, jouée par la révélation Yalitza Aparicio.


"La Favorite" : meilleure actrice Olivia Colman

La plus grosse surprise est venue au moment de décerner l'Oscar de la meilleure actrice qui est revenu à Olivia Colman, reine Anne dans la comédie historique sombre et loufoque "La Favorite", du réalisateur grec Yorgos Lanthimos. En larmes en recevant son prix, Olivia Colman a vite repris le dessus : "Je vais mettre la statuette dans mon lit, entre mon mari et moi", a-t-elle plaisanté ensuite. "La Favorite" et son trio d'actrices en vue est la relecture fantasmée du règne de la reine Anne de Grande-Bretagne (1702-1714) par le réalisateur grec Yorgos Lanthimos ("The Lobster", "Mise à mort du cerf sacré").


"Bohemian Rhapsody" : meilleur acteur Rami Malek

Autre gagnant de la soirée, "Bohemian Rhapsody", biopic consacré au chanteur du groupe Queen Freddie Mercury, qui a valu l'Oscar du meilleur acteur à Rami Malek. "We will rock you", "We are the champions"... Le groupe Queen avait ouvert le bal des Oscars et "Bohemian Rhapsody" a commencé par rafler trois statuettes dans des catégories techniques avant le sacre de Rami Malek. "Je sais bien que je n'étais pas un choix évident" pour incarner Freddie Mercury, a dit Rami Malek, se réjouissant du succès du film consacré à "un homme gay, un immigré", et rappelant qu'il est lui-même le fils d'Egyptiens immigrés en Californie. Biopic consacré au défunt chanteur du groupe Queen, Freddie Mercury (1946-1991), "Bohemian Rhapsody" a déjà raflé de nombreux prix cinématographiques, aux Golden Globes notamment. Rami Malek, qui incarne l'icône gay dans le film, est aussi candidat à l'Oscar du meilleur acteur.

"A Star is Born", meilleure chanson originale pour Lady Gaga 

Le drame romantique "A Star is Born" s'est contenté du prix de la meilleure chanson pour "Shallow". Il a été reçu par Lady Gaga, qui était également sélectionnée pour son rôle dans le film. "J'ai travaillé dur pendant longtemps... Il ne s'agit pas de gagner mais de ne pas baisser les bras", a sangloté la diva pop, son Oscar dans les bras. 
 

Le duo d'acteurs de "A Star Is Born" a interprété "Shallow", la chanson phare du film, dans une version chargée d'émotion, où l'intensité l'a emporté sur la technique musicale. "Merci d'avoir cru en nous", a lancé Lady Gaga à Bradley Cooper, acteur mais aussi réalisateur du film.

Lady Gaga et Bradley Cooper aux Oscars 2019, février 2019
Lady Gaga et Bradley Cooper aux Oscars 2019, février 2019 (GettyImages)

Des Oscars très musicaux 

Cette 91e cérémonie a fait la part belle à la musique, en l'absence d'un présentateur pour la première fois depuis 30 ans, avec une ouverture en fanfare pour Queen et le morceau de bravoure de Lady Gaga. A la place du traditionnel monologue d'introduction, l'Académie des arts et sciences du cinéma avait choisi de laisser parler la guitare de Brian May. A 71 ans, l'un des membres fondateurs de Queen a enchaîné son fameux solo sur "We Will Rock You". En l'absence de Freddie Mercury, le visage de Queen, décédé en 1991, le chant était assuré par l'Américain Adam Lambert, qui a déjà donné avec Brian May et Roger Taylor, le batteur historique du groupe, plusieurs concerts sous la bannière Queen.


Palmarès des Oscars 2019 dans les principales catégories :

- Meilleur film : "Green Book : Sur les routes du sud",
- Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron ("Roma"),
- Meilleure actrice dans un rôle principal : Olivia Colman ("La Favorite"),
- Meilleur acteur dans un rôle principal : Rami Malek ("Bohemian Rhapsody"),
- Meilleure actrice dans un second rôle : Regina King ("Si Beale Street pouvait parler")
- Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali ("Green Book : Sur les routes du sud")
- Meilleur film d'animation : "Spider-Man: New Generation"
- Meilleur film étranger : "Roma"
Vous êtes à nouveau en ligne