Mads Mikkelsen dans "Artic" : "Dans ce désert blanc, vous n’êtes rien et c'est un sentiment intéressant"

Mads Mikkelsen en mode survie dans l\'Arctique.
Mads Mikkelsen en mode survie dans l'Arctique. (The Joker)

Le comédien danois Mads Mikkelsen est à l’affiche d’"Artic", le nouveau film de Joe Penna (sortie le 6 février) où il incarne un pilote d’avion perdu en Arctique et qui tente de survivre dans cet environnement hostile. Pascale Deschamps a profité de son passage à Paris pour organiser une rencontre entre l’acteur et l’explorateur français Matthieu Tordeur qui a passé 50 jours seul en Antarctique.

"Artic" raconte l’histoire d’Overgard, un pilote dont l’avion s’est crashé en Antarctique. Il survit péniblement dans l’épave de l’avion jusqu’au jour où un hélicoptère capte son message de détresse. Mais rien ne va se passer comme il l’espérait…

Tournage éprouvant

Pour tourner ce film qui évoque la difficile survie d’un homme dans un enfer blanc et glacé, Joe Penna a posé ses caméras en Islande. Pour l’équipe, le tournage fut très éprouvant, avec une météo changeante et parfois extrême. Pour preuve : le tournage a été interrompu 11 jours à cause d’une tempête.

Ce que vous voyez à l’écran c’est à peu près ce que nous avons vécu. Et ça ne durait pas une heure et demie, on tournait 16 heures chaque jour. On se sent petit et insignifiant. Dans ce grand désert blanc, vous n’êtes rien et c’est un sentiment intéressant.Mads Mikkelsen

Reportage : P. Deschamps, S. Gorny, A. Zouioueche, L. Calvy, A-C. Bequet

L'Antarctique vécu par un explorateur

Malgré cet environnement difficile, le comédien danois a bien conscience qu’il était au cœur d’une fiction. Comment vit-on l’expérience de la solitude dans ce genre d’environnement hostile ? Pour le savoir, Pascale Deschamps a convié l’explorateur français Matthieu Tordeur. 

Le 13 janvier 2019,  il est devenu le premier Français et le plus jeune explorateur au monde (il est âgé de 27 ans) a relié la côte terrestre de l'Antarctique jusqu'au pôle Sud en cinquante et un jours, en autonomie totale et sans assistance technique. Un exploit raconté en détail sur le site de France Info.

Mads Mikkelsen et Matthieu Tordeur.
Mads Mikkelsen et Matthieu Tordeur. (France 2 Culturebox)

L'expérience de la solitude

Les deux hommes ont échangé sur leur expérience respective du grand blanc.

"Parle-moi de la solitude…As-tu ressenti de la sérénité à être un petit bonhomme au milieu de nulle part ?"

demande Mads Mikkelsen au jeune explorateur. Réponse de Matthieu : "Je suis parti faire cette expédition pour faire l’expérience de la solitude mais ce n’est pas la même que celle de ton personnage." Le héros incarné par le comédien subi la solitude tandis que Matthieu l'a choisie. Et ça change tout comme le confirme l'aventurier. 

J'ai choisi cette solitude et je savais quand ça finirait... Il fallait que j’avance car je n’avais que 50 jours de nourriture".

Mads Mikkelsen et Joe Penna pendant le tournage.
Mads Mikkelsen et Joe Penna pendant le tournage. (The Jokers)

Pas seul face à l'ours !

Les deux hommes ont échappé à une chose : la rencontre avec un ours polaire ! Matthieu n'a pas pu en croiser car le plantigrade ne vit que dans l'Arctique.

Quant à Mads Mikkelsen, il a échappé au face-à- face. Malgré la présence d'un dresseur, l'équipe a estimé que ce serait trop dangereux pour l'acteur. La scène de l'ours a donc été tournée en deux fois : l'ours a été filmé seul de son côté puis Mikkelsen a tourné la séquence face à un acteur islandais déguisé.

 

Vous êtes à nouveau en ligne