Les Razzie Awards consacrent "Le Monde secret des émojis", Tom Cruise et Mel Gibson

\"Le Monde secret des emojis\" de Tony Leondis.
"Le Monde secret des emojis" de Tony Leondis. (COLUMBIA PICTURES / SONY PICTURE / AFP)

La vidéo annonçant les lauréats a été l'occasion d'une critique acerbe d'Harvey Weinstein et d'une vingtaine d'hommes de pouvoir dans le monde du cinéma et du divertissement, tous été accusés d'agressions sexuelles.

Ce sont les anti-Oscars. A la veille de la cérémonie qui récompense chaque année le meilleur du cinéma à Hollywood, les Razzie Awards ont dévoilé leur palmarès du pire du septième art américain, samedi 3 mars. Le grand vainqueur – ou grand perdant – de cette 38e édition est sans conteste Le Monde secret des émojis. Le "pire film" de l'année, dans lequel des émoticônes prennent vie, a aussi remporté les prix du "pire réalisateur" pour Tony Leondis ou encore du "pire scénario". Parmi les autres lauréats figurent notamment Tom Cruise, "pire acteur" dans La Momie, ou Mel Gibson, "pire acteur dans un second rôle", pour sa prestation dans Very Bad Dads 2.

Weinstein, Cosby, Allen ou Trump égratignés

La vidéo annonçant les lauréats a par ailleurs été l'occasion d'une critique acerbe d'Harvey Weinstein et d'une vingtaine d'hommes de pouvoir dans le monde du cinéma et du divertissement qui ont tous été accusés d'agressions sexuelles. Sur fond de musique solennelle, une photo du producteur Weinstein, sans son nom, apparaît avec les mots "A la mémoire de". Puis des médaillons montrant l'acteur Bill Cosby, le réalisateur Woody Allen ou encore le président américain et ancien présentateur de téléréalité Donald Trump s'affichent, suivis d'un texte : "Vraiment désolés, mais vous ne nous manquerez pas, ni ceux qui sont dans votre veine."

Vous êtes à nouveau en ligne