Le "Pinocchio" de Matteo Garrone avec Roberto Benigni directement sur Amazon en France dès le 4 mai

Détail de l\'affiche du film \"Pinocchio\" de Matteo Garrone avec Roberto Beningni et Federico Ielapi.
Détail de l'affiche du film "Pinocchio" de Matteo Garrone avec Roberto Beningni et Federico Ielapi. (MATTEO GARRONE / LE PACTE)

Initialement attendu sur les écrans français le 18 mars, le film "Pinocchio" de Matteo Garrone, avec Roberto Benigni dans le rôle de Geppetto, sera diffusé sur Amazon Prime à partir du 4 mai.

C'est la deuxième fois qu'Amazon obtient la diffusion exclusive d'un film qui devait sortir en salles et dont la carrière a été tuée dans l'oeuf par la crise mondiale liée au coronavirus. Début avril, Amazon avait annoncé la sortie en ligne de la comédie française Forte de Katia Lewcowicz, remarquée au festival de l'Alpe d'Huez, avec Melha Bedia et Valérie Lemercier.

"Une fable qui parle de l'être humain" 

En proposant à ses abonnés français la diffusion exclusive du Pinocchio de Matteo Garrone, la plateforme enrichit son contenu avec un film d'un auteur reconnu dans le milieu du cinéma et présenté en février à la Berlinale (hors compétition). Déjà sorti en Italie, où il a rencontré un grand succès, ce Pinocchio est distribué en France par Le Pacte. 

LE PACTE

Nouvelle adaptation du classique de Carlo Collodi, Pinocchio a pour ambition d'"enchanter" les enfants, selon son réalisateur. "Pinocchio, c'est une fable qui parle de l'être humain, de ses conflits, de ses tentations", affirmait Matteo Garrone à la Berlinale. Le réalisateur de Gomorra, deux fois Grand prix à Cannes, a fait du classique de la littérature enfantine un conte noir, impressionnant visuellement, avec des jeux d'ombre et de lumière, et une palette dépeignant une Italie pauvre.

Guillermo del Toro prépare, lui, une version animée

Dans le rôle de Geppetto, le père de la "marionnette en bois" qui rêve d'être un vrai petit garçon, Garrone a enrôlé Roberto Benigni, qui avait lui aussi porté à l'écran cette histoire en 2002 et avait à cette occasion incarné la marionnette.

Loin de l'univers de mafieux qui a fait sa renommée, Matteo Garrone a préféré se concentrer sur "la grande histoire d'amour entre un père et un fils". "Je ne serai pas forcément le dernier à adapter cette histoire intemporelle", disait-il en février, alors que le réalisateur mexicain Guillermo del Toro prépare une version animée pour Netflix et que Disney travaille sur un nouveau Pinocchio, après celui de 1940.

Vous êtes à nouveau en ligne