Le film d'horreur "Annabelle" déprogrammé dans plusieurs salles à cause d'incidents

Plusieurs incidents ont émaillé des projections du film d\'horreur \"Annabelle\".
Plusieurs incidents ont émaillé des projections du film d'horreur "Annabelle". (NEW LINE CINEMA / EVERGREEN MEDIA BANNER / WARNER BROS )

Plusieurs cinémas ont décidé d'annuler les projections de ce film d'épouvante, en raison d'un public trop agité.

De l'horreur à l'écran et de l'action dans la salle. Plusieurs cinémas ont déprogrammé leurs séances du film d'épouvante Annabelle, à cause d'incidents pendant les projections. A Marseille (Bouches-du-Rhône), la direction de l'établissement Les 3 Palmes a pris cette décision "pour des raisons de sécurité", explique ainsi Metronews. Ce genre de films "amène une clientèle de jeunes pas faciles", ajoute la direction du cinéma du Prato, qui a également annulé les séances.

Ce phénomène n'est pas isolé, puisque le long-métrage a également été retiré de l'affiche à Strasbourg (Bas-Rhin) et à Montpellier (Hérault).

Un public parfois agité devant les films d'horreur

L'histoire de cette poupée maléfique a-t-elle envouté les spectateurs ? Pas vraiment, à en croire le critique de cinéma Alain Grasset, sur BFMTV. "C'est un public très jeune, pour qui la séance constitue un défoulement : ils vont voir ça pour plaisanter mais c'est un prétexte au fond pour se défouler."

En effet, ce n'est pas la première fois que des échanges d'insultes voire des bagarres se produisent dans des cinémas. En 2012, de nombreuses projections de Paranormal Activity 4 avaient été perturbées et le film Sinister avait même été déprogrammé d'une quarantaine de salles, rappelle Le Parisien.