La sélection aux Oscars est-elle raciste et sexiste ?

L\'Académie des Arts et science du cinéma américain annonce les réalisateurs nommés pour l\'Oscar du meilleur réalisateur, le 15 janvier 2015 à Beverly Hills (Etats-Unis).
L'Académie des Arts et science du cinéma américain annonce les réalisateurs nommés pour l'Oscar du meilleur réalisateur, le 15 janvier 2015 à Beverly Hills (Etats-Unis). (PHIL MCCARTEN / REUTERS)

L'Académie des Arts et science du cinéma américain est accusée de racisme et de sexisme.

Il n'y a pas un seul Noir et peu de femmes dans la sélection pour les Oscars. Quelques jours après l'annonce jeudi 15 janvier de la 87e sélection, l'Académie des arts et science du cinéma américain est taxée de racisme et de sexisme, notamment pour ses choix concernant le film sur Martin Luther King Selma. Ce film d'Ava DuVernay, joué et réalisé par des Noirs, est  pourtant sacré "meilleur film de l'année" par le site agrégateur de critiques de films RottenTomatoes.com.

"Ne les avoir nommés que pour l'Oscar du meilleur film et de la meilleure chanson est une honte", affirme Tom O'Neil, fondateur du site Goldderby.com, une référence dans le domaine des prédictions de prix du cinéma aux Etats-Unis. Côté femme, "ils n'ont choisi que des réalisateurs et scénaristes masculins, et blancs bien sûr", regrette Sasha Stone, du site Awardsdaily.com. L'auteur à succès Gillian Flynn faisait pourtant partie des favoris pour Gone Girl, tout comme Cheryl Strayed pour Wild dans la course à l'Oscar du meilleur scénario.

"Plus vous êtes hauts, plus c'est blanc"

Pourquoi de tels choix ? "C'est dû à un manque de diversité parmi les membres de l'Académie eux-mêmes, blancs à 93% et pour 77% des hommes âgés en moyenne de 63 ans. Ce n'est pas très représentatif du monde réel", estime Tom O'Neil. "Ils estiment qu'ils ont donné l'an dernier", ironise Sasha Stone. L'Académie avait en effet récompensé l'an passé Twelve Years a slave, du réalisateur britannique noir Steve McQueen, un film sur l'esclavage aux Etats-Unis. Un film pour lequel l'actrice Lupita Nyong'o avait également été récompensée.

Depuis jeudi, l'indignation a gagné le réseau Twitter avec le mot-clé #OscarsSoWhite (les Oscars si blancs, ndlr). "Selma est un excellent film qui s'est certainement joué et réalisé tout seul magnifiquement", ironisait l'acteur Joshua Malina sur son compte. "L'industrie du cinéma est comme les montagnes Rocheuses, plus vous êtes hauts, plus c'est blanc", a réagi sarcastiquement le célèbre militant noir Al Sharpton jeudi après la sélection. C'est la deuxième fois seulement depuis 1998 qu'aucun acteur ou actrice noire n'est retenu.

Vous êtes à nouveau en ligne