Tintin en BD profite du film de Spielberg

Une scène des \"Aventures de Tintin\" de Steven Spielberg.
Une scène des "Aventures de Tintin" de Steven Spielberg. (AFP)

En octobre, les ventes ont doublé grâce à l'engouement suscité par l'adaptation au cinéma de Steven Spielberg.

Les cinémas font le plein, les libraires se frottent les mains. Le succès des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne de Steven Spielberg a redonné une nouvelle jeunesse aux albums de Hergé en Europe et les éditeurs espèrent que cet engouement se propagera à l'Asie et aux Etats-Unis.

L'impact du film ne s'est pas fait attendre. En octobre, les ventes des albums en français ont doublé : environ 200 000 contre 100 000 en moyenne pour un bon mois, selon les premiers chiffres donnés par Casterman, l'éditeur historique des aventures du petit reporter.

Stratégie américaine

Sans surprise, les albums qui se vendent le mieux sont Le secret de la Licorne, sa suite Le trésor de Rackham le Rouge et aussi Le crabe aux pinces d'or, sur lesquels Steven Spielberg a construit son scénario. Mais l'engouement profite également aux vingt autres albums, dont Tintin au Congo et Tintin en Amérique, traditionnellement les plus prisés.

Casterman espère aussi conquérir l'Amérique du Nord, où le film sort en grande pompe le 9 décembre en français au Québec, puis l'avant-veille de Noël aux Etats-Unis. Pour attirer les lecteurs américains, Tintin est lancé dans des albums de format réduit avec des couvertures colorées et un cahier spécial replaçant ses aventures dans le contexte historique.

Vous êtes à nouveau en ligne