La carrière unique de Jean-Pierre Mocky

France 3

Jean-Pierre Mocky a marqué pendant de longues années le cinéma français. Retour sur une carrière très riche.

Le cinéaste Jean-Pierre Mocky nous a quittés le jeudi 8 août à 15h. Derrière lui, il laisse une carrière aussi originale que marquante. Pour réussir à retranscrire un cinéma le plus réaliste possible, il avait une manière unique de travailler. Il s'efforçait autant que possible de tourner ses films dans l'urgence. "Je suis paresseux de nature donc j'aurais plutôt tendance à aller lentement. Mais je sens que la vie d'un film c'est la rapidité, donc je vais vite", confiait-il.

Un provocateur permanent

Jean-Pierre Mocky s'est toujours appliqué à évoquer des thématiques peu traitées lors de ses nombreuses réalisations. Dans "A mort l'arbitre", il met la lumière sur la violence liée au football. Il n'a pas hésite aussi à parler de la sexualité dans "La saison des plaisirs". C'est le reflet d'une partie parfois trop méconnue, à son goût, de la société qu'il tentait à chaque fois de mettre en valeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne