VIDEO. "Indésirables" : un film sur les assistants sexuels

FRANCE 3

La sexualité des handicapés est tabou en France. Magali Le Naour-Saby, une des actrices du film, était l'invitée du Grand Soir 3 pour parler de ce problème méconnu.

C'est un film qui peut déranger, voire choquer. En France, la sexualité des personnes handicapées est un tabou. Les indésirables raconte l'histoire d'Aldo, un infirmier au chômage qui va devenir l'assistant sexuel de Stéphana, interprétée par Magali Le Naour-Saby. "Mon personnage recherche de l'amour, de la tendresse. Elle tombe très vite amoureuse, elle ose, elle prend des risques", détaille la comédienne.

>> "Comment je suis devenue accompagnante sexuelle pour handicapés"

Les handicapés ont "le droit au désir"

Le film est tourné en noir et blanc avec de nombreux acteurs handicapés. "Au début, Aldo a des relations sexuelles avec des personnes handicapées pour l'argent puis il le fait par bonté, par désir de donner de l'amour à ces personnes en situation de handicap", raconte Magali Le Naour-Saby.

En France, il n'existe pas de statut d'assistant sexuel, bien que certains le revendiquent. Une association de Strasbourg a mis en place un atelier d'accompagnement sexuel. "On a aussi le droit au désir, à la tendresse quand on n'est pas maître de son corps", affirme la comédienne. "Il faudrait banaliser le handicap et la différence au sein de notre société", ajoute-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne