Hollywood raconte l'opération Dynamo en 1940 à Dunkerque

France 2

Dunkerque, réalisé par Christopher Nolan, raconte comment des dizaines de soldats alliés ont pu rejoindre l'Angleterre en 1940 alors qu'ils étaient piégés. Une superproduction hollywoodienne tournée à Dunkerque.

Le 26 mai 1940 sur la plage de Dunkerque, des dizaines de soldats britanniques et français sont sous la mitraille des chasseurs allemands. Ces hommes sont tous piégés sur le rivage dans l'attente d'une hypothétique évacuation vers l'Angleterre. Depuis le 10 mai, depuis la Belgique et les Ardennes, les divisions blindées allemandes enfoncent les lignes françaises et se précipitent vers la Manche. Les troupes alliées, coupées de leur arrière, sont enfermées dans une poche. Parmi elles, la majorité de l'armée britannique.

Compte à rebours infernal

Le 26 mai, les avant-gardes allemandes sont à 20 km seulement de Dunkerque. La victoire complète est à portée de main. Mais Hitler demande à ses Panzers de s'arrêter. Hitler et son entourage ont surestimé l'armée française, surestimé l'armée de l'air allemande et sous-estimé la capacité britannique à évacuer ses troupes, explique Jean Lopez, directeur de la revue Guerres et Histoire.

Le film, qui sort mercredi 19 juillet au cinéma, raconte le piège de Dunkerque vécu par un fantassin, un pilote britannique et le propriétaire d'un des 800 bateaux civils qui ont permis le miracle de Dunkerque. 380 000 soldats alliés sont évacués en Angleterre, dont un tiers de Français. Mais le gros de l'armée française reste pris au piège sur le continent. Des centaines de milliers de soldats vont ainsi partir vers les camps de prisonniers en Allemagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne