Le Festival de Cannes a découvert la radicalisation vue par les frères Dardenne

France 3

Le Festival de Cannes a accueilli lundi 20 mai les frères Dardenne, déjà deux fois Palme d'or. Les réalisateurs belges ont présenté "Le jeune Ahmed", le parcours d'un ado musulman qui bascule dans le radicalisme.

Sur le tapis rouge du Festival de Cannes, les frères Dardenne sont un peu comme chez eux sur la Croisette. Ils sont venus lundi 20 mai présenter leur nouveau film : Le jeune Ahmed. Cet adolescent musulman pourrait être un ado comme les autres, à la différence près qu'il s'est radicalisé sous l'influence d'un imam.

Prestation magistrale d'Idir Ben Addi

Les réalisateurs belges s'attaquent à un sujet délicat celui du fanatisme religieux. Il s’est imposé à eux après les attentats perpétrés en France et en Belgique récemment. Le jeune garçon taciturne et renfermé est insaisissable, tiraillé entre sa foi grandissante et l'éveil du désir. Les frères Dardenne ont été séduits par l'interprétation de l'adolescent. C'est le tout premier film de l'acteur de 13 ans, Idir Ben Addi. Avec ce film, le duo belge rêve d'une troisième Palme d'or.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne