Cannes 2019 : les moments forts de la cérémonie d’ouverture

Javier Bardem et Charlotte Gainsbourg lors de la cérémonie d\'ouverture du 72e Festival de Cannes, le 14 mais 2019.
Javier Bardem et Charlotte Gainsbourg lors de la cérémonie d'ouverture du 72e Festival de Cannes, le 14 mais 2019. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le 72e Festival de Cannes a officiellement été ouvert par Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem au terme d'une cérémonie présentée avec poésie et humour par Edouard Baer.

Pour la première fois, la cérémonie d’ouverture et la diffusion du film d'ouverture The Dead don't die de Jim Jarmusch ont été proposées également au public non cannois, dans plus de 550 salles françaises.

Un hommage à Agnès Varda, aux films en général et aux salles de cinéma en particulier : c’est ainsi qu’a imaginé la soirée d'ouverture du 72e Festival de Cannes le comédien et auteur Edouard Baer, maître de cérémonie pour la quatrième fois, devant le public du Grand Théâtre Lumière de Cannes.

L’hommage d’Edouard Baer à Agnès Varda

La cérémonie d’ouverture commence avec un extrait du dernier film d’Agnès Varda, Varda par Agnès. "Le cauchemar du cinéaste, c’est qu’il n’y ait personne dans la salle", y dit la réalisatrice. Joli hommage du festival à la grande dame du cinéma récemment disparue et à laquelle est déjà consacrée l’affiche. Et occasion, pour Edouard Baer, de philosopher, comme à son habitude, sur le sens des mots et des idées évoqués par le cinéma.

Edouard Baer, maître de cérémonie de la soirée d\'ouverture du Festival de Cannes, le 14 mais 2019.
Edouard Baer, maître de cérémonie de la soirée d'ouverture du Festival de Cannes, le 14 mais 2019. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

A partir de combien ce n’est pas assez ? A partir de combien est-ce un succès ? Si aux Etats-Unis on pense en dollars, en France, on parle de personnes, résonne le maître de cérémonie. Combien : un million ? Cent mille ? A la manière d’un commissaire priseur dans une salle de vente, Baer égrène les nombres jusqu’à une mise en abîme, accompagné par la musique d’Astor Piazzolla jouée par l’accordéoniste Aurélien Noël. Que les gens viennent voir les films est toujours un miracle, conclut Edouard Baer. "Le cinéma, c’est la salle de cinéma", lance-t-il aussi, le plaisir "d'être ensemble plutôt que regarder Netflix tout seul".

Angèle chante Michel Legrand

Angèle, véritable phénomène de la chanson, rend à son tour hommage à Agnès Varda - et à Michel Legrand par la même occasion -. Seule, au piano d’abord, puis accompagnée par une bande son de cordes, la chanteuse belge interprète Sans toi de Michel Legrand, titre qui faisait partie de la bande originale du film Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda. La voix d’Angèle cherche son chemin, puis s’émancipe, émouvante et belle.

Huffington Post/YouTube

Les mots d’Alejandro Gonzalez Inarritu

Le président du jury du 72e festival de Cannes est introduit par un montage de ses films, d’Amours chiennes à The Revenant, en passant notamment par Babel et 21 grammes.

Alejandro Gonzalez Inarritu, président du jury du 72e Festival de Cannes, entouré d\'une partie des jurés, avec Elle Fanning à sa gauche, lors de la cérémonie d\'ouverture du festival le 14 mai. 
Alejandro Gonzalez Inarritu, président du jury du 72e Festival de Cannes, entouré d'une partie des jurés, avec Elle Fanning à sa gauche, lors de la cérémonie d'ouverture du festival le 14 mai.  (VALERY HACHE / AFP)

Le Festival de Cannes, où il était venu il y a vingt présenter Amours chiennes a une "résonnance spéciale". Inarritu évoque le "pouvoir libérateur", "humain" du cinéma, des "expériences énormes" qui peuvent "changer nos vies". Avec les autres membres du jury, il aura la tâche non de juger mais de "trouver les joyaux" en appréciant la dévotion des cinéastes en compétition.

L’ouverture officielle du 72e Festival

Après un hommage rendu par Edouard Baer à Jim Jarmusch en "franglais" ("Jim jarmusch is back avec son silver hair") dont le film The dead don’t die est projeté en ouverture du festival, et à Bill Murray (un "idole" qui l’a "enchanté"), son comédien principal, c’est au tour du duo d’acteurs Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem, d’ouvrir officiellement le festival. Ce qu’ils font en français et en espagnol, après avoir salué le président du jury avec lequel chacun a joué par le passé.

Vous êtes à nouveau en ligne