"Haut les Filles", ou l'histoire du rock au féminin

Françoise Hardy sur le tournage de \"Haut les Filles\".
Françoise Hardy sur le tournage de "Haut les Filles". (Sonia Sieff)

En salles mercredi, le documentaire "Haut les Filles", de François Armanet s'intéresse à l'histoire des femmes dans le rock en France, sur plus de 60 ans, avec une question en toile de fond : y a-t-il une spécificité féminine dans le rock ?

Bill Haley, Chuck Berry, Elvis, Little Richard, Fats Domino et autres... Le rock a un "défaut de naissance" affirme le documentaire : il a été fait par et pour les hommes. Elli Medeiros, l'une des témoins choisies par le réalisateur François Armanet, le définit bien, il a fallu que les femmes arrachent le rock, la musique plus globalement, aux hommes. En 60 ans, en France, les modèles féminins se sont multipliés, de Françoise Hardy et Brigitte Fontaine à Jeanne Added, Camélia Jordana et Jehnny Beth du groupe Savages, en passant par Charlotte Gainsbourg, Lou Doillon, Imany ou Vanessa Paradis. Toutes sont interrogées dans Haut les Filles.

Pour le réalisateur François Armanet, le sujet allait bien au-delà de la musique : "On part de Françoise Hardy qui assume d'être soumise à sa vie sentimentale, même si elle est particulièrement libre et indépendante financièrement et autrice-compositrice pendant les yéyés, de Brigitte Fontaine aussi qui signe le Manifeste des 343 salopes pour l'avortement, jusqu'à aujourd'hui qui est passé par le moment #MeToo"

Ces femmes, avec leurs voix, leurs corps, de manière très incarnée, racontent aussi cette histoire du féminisme et de l'évolution des femmes dans la société française en 60 ansFrançois Armanet, réalisateur de "Haut les Filles"

Figure imposée ou attitude galvaudée, le rock est toujours suspect, les femmes ont dû en faire quelque chose de différent, peut-être, de plus libre et profond. Et même si les générations changent, on juge encore beaucoup aujourd'hui, Camélia Jordana et Jeanne Added peuvent en témoigner : "Un mec gros qui chante sublimement, on va juste dire qu'il chante bien, alors qu'une femme, on va dire qu'elle chante bien mais qu'elle est grosse [...] C'est fou qu'en 2019 on en soit encore là".

Les femmes ont toujours été là, celles qui ont pu le faire ont toujours pris la parole mais on les a peu entenduesJeanne Added, chanteuse, musicienne, autrice-compositrice

Soixante ans après, le constat est d'ailleurs sans appel : en termes de liberté, de créativité, d'intensité, les artistes féminines sont souvent les plus intéressantes à suivre actuellement.

"Haut les Filles", l'affirmation perpétuelle par la musique
--'--
--'--

Haut les Filles, de François Armanet, actuellement en salles.

Vous êtes à nouveau en ligne