"Tour de France": un "choc de générations et de reconnaissance", estime Depardieu

France 3

Gérard Depardieu et Sadek sont les invités du Grand Soir 3 ce lundi 14 novembre pour parler du film "Tour de France", dont ils sont les héros.

Tour de France signé Rachid Djaïdani, qui sort mercredi au cinéma, est l'histoire d'un maçon qui veut peindre tous les paysages qu'il croise et un rappeur qui doit absolument fuir son quartier. "C'est un choc de générations et de reconnaissance", estime Gérard Depardieu. "C'est la première fois qu'on me parle de quelque chose qui existe et dont on ne parle pas : les différences de culture, la peur, l'islam, les cités". Pour l'acteur, qui apparaitra également dans Le Divan de Staline en janvier, "le racisme, c'est une ignorance qui engendre la brutalité".

"Le racisme est une ignorance"

Le rappeur Sadek, qui "espère bien" poursuivre sa nouvelle carrière d'acteur, confie avoir ressenti du racisme "lors de multiples contrôles de police ou à l'entrée de certains établissements comme n'importe quel jeune de banlieue. C'est quelque chose qui devient commun. C'est un racisme ordinaire, un racisme de société qui me pose problème parce qu'il pose énormément de barrières sociales".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne