Cinéma : Matthew McConaughey en irrésistible chercheur d'or dans Gold

L\'acteur Matthew McConaughey lors de la première mondiale de \"Gold\", à New York, en janvier 2017.
L'acteur Matthew McConaughey lors de la première mondiale de "Gold", à New York, en janvier 2017. (DIMITRIOS KAMBOURIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

"Gold", de Stephen Gaghan, sort en salles mercredi, avec Matthew McConaughey dans un rôle taillé sur mesure pour sa démesure. Le film, qui raconte le destin tumultueux d’un chercheur d’or, vaut surtout pour la performance de l'acteur.

Gold, de Stephen Gaghan, sort en salles mercredi, avec Matthew McConaughey dans un rôle taillé sur mesure pour sa démesure. Le film, qui raconte le destin tumultueux d’un chercheur d’or, vaut surtout pour la performance de l'acteur.

Le reportage de Thierry Fiorile
--'--
--'--

Pour Dallas Buyers club, il était devenu squelettique. Pour Gold, Matthew McConaughey s'est transformé en plouc grassouillet, chauve et suant. Il est Kenny Wells, héritier d'une prospère industrie minière qu'il mène une première fois à la faillite. Le seul caillou qui l'intéresse, c'est l'or. Pour se refaire, il débauche le chercheur d'or le plus sulfureux de la planète, mutique Edgard Ramirez. En Indonésie, ils pensent avoir trouvé la fortune.

La suite, c'est un scénario trop bien huilé sur le grand-huit du rêve américain, la critique des requins de la bourse, de la violence de la machine à succès, est écrasée par une mise en scène archi-prévisible. Ce n'est pas le trop vu "d'après une histoire vraie" qui sauve le film, c'est une fois de plus la performance de Matthew McConaughey, irrésistible en taré vulgaire et attachant, beaucoup plus accro à l'or qu'à la fortune qu'il procure.

Vous êtes à nouveau en ligne