Cinéma : le succès des comédies sociales à la française

FRANCE 2

La comédie sociale est un genre cinématographique qui fait désormais recette en France.

700 000 spectateurs pour Rebelles et 1,3 million pour Les Invisibles. La comédie sociale, ou faire rire avec la dure réalité de la vie, c'est la nouvelle tendance. En 1992, Coline Serreau réalise La Crise et devient l'une des pionnières du genre. Trouver de l'argent pour ce genre de film n'est pas facile, mais pas de quoi décourager la productrice de Discount, Liza Benguigui. "La grande chose qu'on me disait à la lecture du scénario c'était : 'c'est drôle, mais pas vraiment, c'est dramatique, mais pas vraiment, ça ne rentre pas vraiment dans les cases classiques'", raconte-t-elle.

Un appel à la solidarité

I Feel Good, réalisé par Gustave Kervern et Benoît Delépine, et sorti en 2018, a été tourné dans une communauté Emmaüs. En temps de crise et de repli sur soi, la force des comédies sociales est qu'elles appellent à la solidarité. Sans angélisme, ce cinéma nourrit l'espoir d'une société plus humaniste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne