Cinéma : le premier film de Franck Dubosc

Voir la vidéo
FRANCE 3

Franck Dubosc sort son premier film en tant que réalisateur : le comédien écrit et joue dans "Tout le monde debout", aux côtés d'Alexandra Lamy.

Jocelyn est un sempiternel dragueur, et qu'importe si sa mère vient de mourir, tous les prétextes sont bons. Ainsi, pour séduire une femme, Jocelyn n'hésite pas à se faire passer pour une personne handicapée. Le problème, c'est que la jeune femme ne s'intéresse pas du tout à lui, et lui présente plutôt sa sœur. Démarre alors une étrange relation, qui va faire des étincelles. On arrive à oublier le fauteuil roulant, et si certaines scènes sont hilarantes, aucun malaise, rien que du comique de situation.

Ovationné au festival de l'Alpe d'Huez

"J'ai dit à Franck, 'cette fille, je ne veux surtout pas qu'elle soit larmoyante, je ne veux surtout pas qu'elle soit victime'", explique Alexandra Lamy. "C'est une femme qui a eu un accident il y a longtemps, elle a dû bien pleurer déjà, mais maintenant, c'est une femme qui avance !" Pour Elsa Zylberstein, autre tête d'affiche, le fait que Franck Dubosc ait joué dans beaucoup de films en tant qu'acteur le rend "très précis, il savait ce qu'il ne voulait pas faire. Il savait dans quels travers il ne voulait pas tomber, et avait une grande exigence de cinéaste." Quant aux comédiens, ils sont tous impeccables, et de burlesque, le film bascule doucement vers la comédie romantique. En janvier dernier, il a été ovationné au Festival de l'Alpe d'Huez. Le grand public lui réservera sans doute le même accueil.

Le JT
Les autres sujets du JT