Catherine Zeta-Jones traitée pour troubles maniaco-dépressifs

Catherine Zeta Jones à la 87e cérémonie des Oscars en février 2013 
Catherine Zeta Jones à la 87e cérémonie des Oscars en février 2013  (FREDERIC J. BROWN / AFP)

L'actrice britannique Catherine Zeta-Jones est entrée lundi, à son initiative, dans un établissement spécialisé afin de traiter ses troubles manico-dépressifs, a annoncé sa porte-parole.

 "Catherine est entrée, à son initiative, dans un établissement de santé", a précisé Sarah Fuller dans un courrier électronique envoyé à l'AFP. "Catherine avait précisé par le passé qu'elle s'engageait à suivre des traitements réguliers pour gérer sa santé de façon optimale", a-t-elle ajouté.
Selon le site internet TMZ, Catherine Zeta-Jones a débuté lundi son traitement, qui devrait durer 30 jours.
Le syndrome maniaco-dépressif ou désordre bipolaire, dont l'actrice avait avoué souffrir en 2011, est un trouble de l'humeur caractérisé par des épisodes alternant euphorie et dépression. Elle a déjà été traitée dans des établissements spécialisés pour ce syndrome.
Lauréate en 2003 de l'Oscar du meilleur second rôle pour sa prestation dans "Chicago" de Rob Marshall, Catherine Zeta-Jones, 43 ans, a fait l'essentiel de sa carrière à Hollywood, où elle a notamment joué dans "Traffic", "Ocean's Twelve" et dans "Le masque de Zorro".
Son dernier film en date, "Effets secondaires" de Steven Soderbergh, est sorti sur les écrans français le 3 avril dernier. On la verra cet été dans "Red 2", aux côtés de Bruce Willis, Anthony Hopkins et Helen Mirren.
Vous êtes à nouveau en ligne